Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: après les pays du Golfe, la Jordanie retire ses observateurs

    International
    URL courte
    Contestation en Syrie (1168)
    0 0 0

    Amman a retiré ses observateurs de Syrie, rapportent les médias internationaux en référence au ministre jordanien des Affaires étrangères, Nasser Jawdeh.

    Amman a retiré ses observateurs de Syrie, rapportent jeudi les médias internationaux en référence au ministre jordanien des Affaires étrangères, Nasser Jawdeh.

    "Il n'y a plus de mission et nous nous retirons conformément à la décision de la Ligue arabe", a déclaré le chef de la diplomatie jordanienne à la presse.

    Sans annoncer officiellement la fin de sa mission en Syrie où la répression du soulèvement populaire a fait plus de 5.000 morts depuis mi-mars 2011, selon l'Onu, la Ligue arabe a suspendu samedi dernier les travaux de ses observateurs en raison de l'escalade des violences.
     
    Le général soudanais Mohammed al Dabi, chef des observateurs de la Ligue, a toutefois insisté sur le caractère temporaire de la suspension des travaux de la mission.
        
    Les pays membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG - Arabie saoudite, Qatar, Koweït, Emirats arabes unis, Bahreïn et Oman) ont retiré leurs observateurs le 24 janvier de Syrie.

    Dossier:
    Contestation en Syrie (1168)

    Lire aussi:

    La Jordanie abaisse le niveau de sa représentation diplomatique avec le Qatar
    Le retour de la Syrie dans la Ligue arabe?
    Général syrien: la crise autour du Qatar nuit à l’opposition syrienne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik