Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: après les pays du Golfe, la Jordanie retire ses observateurs

    International
    URL courte
    Contestation en Syrie (1168)
    0 0 0

    Amman a retiré ses observateurs de Syrie, rapportent les médias internationaux en référence au ministre jordanien des Affaires étrangères, Nasser Jawdeh.

    Amman a retiré ses observateurs de Syrie, rapportent jeudi les médias internationaux en référence au ministre jordanien des Affaires étrangères, Nasser Jawdeh.

    "Il n'y a plus de mission et nous nous retirons conformément à la décision de la Ligue arabe", a déclaré le chef de la diplomatie jordanienne à la presse.

    Sans annoncer officiellement la fin de sa mission en Syrie où la répression du soulèvement populaire a fait plus de 5.000 morts depuis mi-mars 2011, selon l'Onu, la Ligue arabe a suspendu samedi dernier les travaux de ses observateurs en raison de l'escalade des violences.
     
    Le général soudanais Mohammed al Dabi, chef des observateurs de la Ligue, a toutefois insisté sur le caractère temporaire de la suspension des travaux de la mission.
        
    Les pays membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG - Arabie saoudite, Qatar, Koweït, Emirats arabes unis, Bahreïn et Oman) ont retiré leurs observateurs le 24 janvier de Syrie.

    Dossier:
    Contestation en Syrie (1168)

    Lire aussi:

    La Jordanie abaisse le niveau de sa représentation diplomatique avec le Qatar
    Le retour de la Syrie dans la Ligue arabe?
    Quatre pays soutiennent le retour de la Syrie dans la Ligue arabe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik