Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: nouveau texte du projet de résolution n'exige pas le départ d'Assad

    International
    URL courte
    Contestation en Syrie (1168)
    0 0 0

    La nouvelle mouture du projet de résolution soumis au Conseil de sécurité de l'Onu par le Maroc, au nom de la Ligue arabe, ne réclame plus le transfert des pouvoirs du président Bachar al-Assad à son vice-président, rapporte la BBC.

    La nouvelle mouture du projet de résolution soumis au Conseil de sécurité de l'Onu par le Maroc, au nom de la Ligue arabe, ne réclame plus le transfert des pouvoirs du président Bachar al-Assad à son vice-président, rapporte jeudi la BBC.

    Il n'y a pas non plus dans ce nouveau texte de mention d'un embargo sur les ventes d'armes à la Syrie, constatent plusieurs médias internationaux.

    La semaine dernière, le Maroc a présenté un projet de résolution qui reprend la position occidentale et réclame un changement de pouvoir en Syrie. Lundi, la Russie a réaffirmé son opposition à ce document qui prévoit le départ du président Bachar el-Assad.

    Le délégué permanent russe à l'Onu Vitali Tchourkine a indiqué mercredi que le Conseil n'avait pas le droit de dicter à quelque pays que ce soit les modalités d'un règlement intérieur.

    Le diplomate a souligné toutefois que le Conseil de sécurité de l'Onu devait et pouvait parvenir à un consensus sur un règlement pacifique en Syrie, pays secoué depuis 10 mois par un mouvement de contestation sans précédent.

    En octobre 2011, l'Occident avait tenté d'adopter un projet de résolution sur la Syrie prévoyant des sanctions contre les autorités syriennes. Moscou et Pékin ont alors usé de leur droit de véto pour bloquer l'adoption de ce document.

    Moscou a proposé mi-décembre son propre projet de résolution, que les pays occidentaux ont jugé "insuffisant" pour mettre un terme aux violences dans le pays.

    Dossier:
    Contestation en Syrie (1168)

    Lire aussi:

    L’Occident a trouvé un moyen de contourner le veto russe au Conseil de sécurité
    Mission de l'OIAC en Syrie: Pékin regrette le rejet du projet de résolution russe
    Damas ne laissera pas se répéter en Syrie les scénarios irakien et libyen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik