Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: opération antiterroriste au sud de Homs (TV)

    International
    URL courte
    Contestation en Syrie (1168)
    0 0 0

    L'armée syrienne a mené jeudi une opération antiterroriste dans la ville d'Al-Qusaïr, dans la province de Homs, rapporte la télévision nationale.

    L'armée syrienne a mené jeudi une opération antiterroriste dans la ville d'Al-Qusaïr, dans la province de Homs, rapporte la télévision nationale.

    Les commandos de cette ville frontalière avec le Liban "disposent des explosifs dans les immeubles et les rues et agressent la population civile et la police", d'après la source.

    L'armée a réussi à arrêter plusieurs terroristes, mais a essuyé des pertes: deux soldats ont été tués et plusieurs autres blessés.

    Pendant ce temps, la vie reprend progressivement son cours à Homs, théâtre depuis cinq jours d'une opération antiterroriste d'envergure, a annoncé la chaîne Surya TV.

    Le reportage montre des rues animées et des commerces ouverts. Une colonne de fumée s'élève au-dessus d'autres quartiers, notamment Baba Amro et Inchaat.

    Pour sa part, l'opposition a signalé de lourdes pertes humaines. D'après l'Observatoire syrien des droits de l'homme basé à Londres, plus de 400 personnes ont péri dans la ville depuis le 4 février.

    Les autorités démentent ce chiffre et assurent que la ville est pilonnée par des commandos qui, en outre, distribuent des vidéos truquées pour compromettre le pouvoir et provoquer une ingérence étrangère en Syrie.

    Depuis la mi-mars 2011, la Syrie est secouée par un mouvement de contestation du régime en place. Selon les Nations unies, la répression de la révolte y aurait déjà fait plus de 5.000 morts.

    Dossier:
    Contestation en Syrie (1168)

    Lire aussi:

    Région d’Homs: de l’aide humanitaire russe pour la seule ville dirigée par une femme
    Syrie: le gouverneur de Homs révèle quelle est la situation dans la ville
    17 femmes et enfants tués dans une frappe de la coalition à Raqqa
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik