Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La Syrie évoquée à l'Assemblée générale de l'Onu

    International
    URL courte
    Contestation en Syrie (1168)
    0 10

    L'Assemblée générale de l'Onu se réunira lundi pour évoquer la situation en Syrie, théâtre depuis mi-mars 2011 d'un violent conflit entre le pouvoir et l'opposition.

    L'Assemblée générale de l'Onu se réunira lundi pour évoquer la situation en Syrie, théâtre depuis mi-mars 2011 d'un violent conflit entre le pouvoir et l'opposition.

    La Haute commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, Navi Pillay, présentera notamment son rapport sur les récents événements dans le pays. Un rapport du Conseil des droits de l'homme sera également examiné.

    Les décisions de l'Assemblée générale sont prises à la majorité simple des 193 membres et ne peuvent pas être bloquées. Elles n'ont cependant qu'un caractère déclaratif.

    Le 4 février, la Russie et la Chine, pays détenteurs du droit de véto au Conseil de sécurité, ont pour la deuxième fois bloqué l'adoption d'une résolution sur la Syrie.

    Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a récemment estimé que "la crise en Syrie ne pouvait être surmontée que par un règlement politique pacifique et complet qui prenne en compte les aspirations démocratiques de la population syrienne et garantisse le plein respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales".

    Toutefois, plusieurs Etats occidentaux soutiennent l'opposition syrienne et cherchent à obtenir un changement du pouvoir dans le pays. Craignant la réédition du "scénario libyen", la Russie et la Chine exhortent les ennemis du régime de Bachar el-Assad à ne pas coopérer avec les forces extrémistes.

    Selon l'Onu, la confrontation entre forces gouvernementales et protestataires a déjà fait plus de 5.000 morts. Damas dément ce chiffre et affirme que le pays est en proie à des bandes armées financées depuis l'étranger qui ont tué plus de 2.000 militaires et membres des forces de l'ordre.

    Dossier:
    Contestation en Syrie (1168)

    Lire aussi:

    Armée US en Syrie: l’Onu n’a pas le droit d’autoriser une présence militaire dans des pays
    Le rôle de la Russie dans la victoire sur Daech en Syrie apprécié par Pékin
    Selon Pyongyang, où est le véritable «bastion des droits de l’Homme»?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik