Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Conférence des "amis de la Syrie": Moscou demande des explications

    International
    URL courte
    Contestation en Syrie (1168)
    0 0 0

    Moscou a demandé à la Ligue arabe d'expliquer sa décision de convoquer une conférence des "amis de la Syrie", a annoncé lundi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors d'une conférence de presse à l'issue d'une rencontre avec son homologue émirati, cheikh Abdallah ben Zayed Al-Nahyan.

    Moscou a demandé à la Ligue arabe d'expliquer sa décision de convoquer une conférence des "amis de la Syrie", a annoncé lundi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors d'une conférence de presse à l'issue d'une rencontre avec son homologue émirati, cheikh Abdallah ben Zayed Al-Nahyan.

    "Nous voudrions obtenir des explications sur la proposition de convoquer une conférence des amis de la Syrie", a déclaré le ministre russe.

    "S'il s'agit d'une conférence réunissant réellement tous les Syriens, ce serait, je pense, une bonne initiative", a-t-il affirmé. "Mais s'il s'agit d'une conférence appelée à réunir des groupes isolés de l'opposition syrienne, elle ne contribuerait visiblement pas […] à promouvoir un dialogue national syrien", a conclu le chef de la diplomatie russe.

    Le premier ministre qatari, cheikh Hamad ben Jassem Al-Thani, avait annoncé dimanche qu'une conférence des "amis de la Syrie" - à savoir des Etats désireux de conclure une entente internationale visant à mettre un terme aux violences dans ce pays - aurait lieu le 24 février en Tunisie.

    La Russie conteste la légitimité du "groupe des amis de la Syrie". Selon le porte-parole de la diplomatie russe Alexandre Loukachevitch, Moscou est hostile à tout format prévoyant le renforcement d'une ingérence extérieure dans des conflits intérieurs.

    Dossier:
    Contestation en Syrie (1168)

    Lire aussi:

    Moscou n’a aucune information sur une attaque préparée contre Israël, selon Lavrov
    Moscou: la lutte anti-terroriste exige des «approches consolidées et équilibrées»
    Lavrov: les terroristes soutenus par les USA sont les plus dangereux pour la Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik