Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: la Russie prête à coopérer avec la Ligue arabe (Lavrov)

    International
    URL courte
    Contestation en Syrie (1168)
    0 0 0

    La Russie souhaite poursuivre la coopération avec la Ligue arabe afin de créer des conditions d'un dialogue entre Syriens, a indiqué devant les journalistes le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

    La Russie souhaite poursuivre la coopération avec la Ligue arabe afin de créer des conditions d'un dialogue entre Syriens, a indiqué lundi devant les journalistes le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

    "Nous souhaitons vivement coopérer le plus étroitement avec nos amis arabes afin de créer des conditions pour un dialogue entre Syriens", a déclaré M.Lavrov à l'issue d'un entretien avec son homologue émirati, cheikh Abdallah ben Zayed Al-Nahyan, en visite à Moscou.

    Le ministre a ainsi commenté, à la demande des journalistes, un avis selon lequel la Ligue arabe devient en quelque sorte un des protagonistes de la crise en Syrie.

    La Ligue arabe a annoncé dimanche l'arrêt de sa mission d'observation en Syrie et a appelé l'Onu à y envoyer des Casques bleus.

    M.Lavrov a souligné que Moscou "respectait les décisions adoptées par la Ligue".

    "Je sais également que nos amis dans le monde arabe respectent la position de la Russie", a-t-il ajouté.

    Le ministre russe a fait remarquer que les "conséquences des événements en cours dans la région affecteraient non seulement les pays qui en font partie, mais se répercuteraient aussi sur la situation géopolitique internationale".

    Réunis dimanche 12 février au Caire, les ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe ont examiné un projet de résolution appelant notamment l'Onu à envoyer des casques bleus en Syrie et prévoyant la fin de la mission des observateurs arabes dans le pays.

    La Ligue a également invité la communauté internationale à prendre toutes les mesures nécessaires afin de renforcer les sanctions économiques contre Damas et à apporter un soutien politique et économique à l'opposition.

    Le projet de résolution prône également "la fin de toute coopération diplomatique" avec le régime syrien.

    Dossier:
    Contestation en Syrie (1168)

    Lire aussi:

    Le retour de la Syrie dans la Ligue arabe?
    L’Iran dévoile l’origine de tous les différends au Proche-Orient
    Comment les pays arabes peuvent «punir» les USA par leurs sanctions
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik