Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ukraine: l'Otan préoccupée par la persécution de personnalités politiques

    International
    URL courte
    Procès contre l'ex-première ministre Ioulia Timochenko (163)
    0 0 0

    L'Otan est préoccupée par la condamnation de l'ex-première ministre et de l'ex-ministre de l'Intérieur d'Ukraine, Ioulia Timochenko et Iouri Loutsenko, a déclaré à Kiev le vice-président de l'Assemblée parlementaire de l'Allinance, Assen Agov.

    L'Otan est préoccupée par la condamnation de l'ex-première ministre et de l'ex-ministre de l'Intérieur d'Ukraine, Ioulia Timochenko et Iouri Loutsenko, a déclaré mercredi à Kiev le vice-président de l'Assemblée parlementaire de l'Allinance, Assen Agov.

    "Les officiels de l'Otan et les pays membres de l'Alliance ont exprimé leurs préoccupation face à certains événements politiques en Ukraine", a indiqué M.Agov lors d'une réunion du Conseil interparlementaire Ukraine-Otan.

    "Nous sommes particulièrement alarmés par le fait que Ioulia Timochenko et Iouri Loutsenko voient leur santé se détériorer en détention, et que cela ne suscite aucune réaction de Kiev", a souligné le représentant de l'Otan, cité par l'agence UNIAN.

    Selon M.Agov, certaines tendances politiques en Ukraine, dont la persécution de personnalités politiques, inquiètent  l'Alliance, qui intercède en faveur de Mme Timochenko et M.Loutsenko.

    En octobre 2011, Ioulia Timochenko a été condamnée à sept ans de réclusion pour avoir outrepassé ses pouvoirs de chef de gouvernement lors de la signature en 2009 de contrats gaziers avec Moscou, considérés comme défavorables à l'Ukraine.

    Incarcéré depuis décembre 2010, Iouri Loutsenko, 48 ans, ancien ministre ukrainien de l'Intérieur du gouvernement de Ioulia Timochenko, a été condamné à quatre ans de prison, à la confiscation de ses biens, à trois années d'inéligibilité et à une lourde amende.

    L'Occident affirme que les poursuites pénales contre Mme Timochenko et M.Loutsenko sont politiquement motivées.

    Dossier:
    Procès contre l'ex-première ministre Ioulia Timochenko (163)

    Lire aussi:

    Timochenko donne la date d'une éventuelle désintégration de l'Ukraine
    Affaire Manafort: la diplomatie russe pointe des imprécisions
    Timochenko compare le virus Petya à Piotr Porochenko
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik