Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Satellite nord-coréen: Moscou et Washington hostiles au lancement (Obama)

    International
    URL courte
    Satellite de télécommunications nord-coréen (40)
    0 0 0

    La Russie et les Etats-Unis enverront un signal à la Corée du Nord exhortant cette dernière à renoncer au lancement d'un missile destiné à mettre en orbite un satellite, a déclaré le président américain Barack Obama à Séoul au terme de négociations avec le leader russe Dmitri Medvedev.

    La Russie et les Etats-Unis enverront un signal à la Corée du Nord exhortant cette dernière à renoncer au lancement d'un missile destiné à mettre en orbite un satellite, a déclaré le président américain Barack Obama à Séoul au terme de négociations avec le leader russe Dmitri Medvedev.

    "Quant à la situation en Corée du Nord, nous nous sommes mis d'accord d'envoyer un signal à ce pays l'exhortant à s'abstenir du lancement annoncé d'un missile qui constituera une violation d'une résolution du Conseil de sécurité de l'Onu. Nous espérons que Pyongyang renoncera à cette démarche", a dit M.Obama devant les journalistes.

    Le 16 mars dernier, l'agence d'information officielle nord-coréenne KCNA a annoncé que Pyongyang envisageait de mettre en orbite le satellite Kwangmyongsong-3 ("Etoile lumineuse") à la mi-avril, à l'occasion du 100e anniversaire de la naissance du premier dirigeant et "président éternel" du pays, Kim Il-sung.

    Dossier:
    Satellite de télécommunications nord-coréen (40)

    Lire aussi:

    La Corée du Nord fabriquerait un nouveau satellite
    La Corée du Nord bientôt une puissance spatiale?
    Les dates les plus probables d’un essai nucléaire nord-coréen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik