Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Bouclier: pas d'entente entre la Russie et les USA cette année (Maison Blanche)

    International
    URL courte
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)
    0 0 0

    La Russie et les Etats-Unis ne réussiront sans doute pas à s'entendre sur le déploiement du bouclier antimissile en Europe cette année, celle des élections présidentielles dans les deux pays, a estimé Ben Rhodes, conseiller adjoint à la sécurité nationale du président américain.

    La Russie et les Etats-Unis ne réussiront sans doute pas à s'entendre sur le déploiement du bouclier antimissile en Europe cette année, celle des élections présidentielles dans les deux pays, a estimé lundi Ben Rhodes, conseiller adjoint à la sécurité nationale du président américain.

    "Comme 2012 est l'année des élections dans les deux pays, en Russie, la présidentielle a eu lieu (…), aux Etats-Unis, il y en aura, il est évident que ce n'est pas l'année au cours de laquelle nous arriverons à l'unique point de vue", a dit M.Rhodes.

    Lors d'une rencontre lundi à Séoul avec son homologue russe Dmitri Medvedev, le président américain Barack Obama a indiqué, selon les médias, qu'après l'élection de novembre prochain, il serait plus libre dans ses décisions sur le déploiement du bouclier antimissile en Europe.

    La Russie exige des Etats-Unis des garanties explicites basées sur des critères géographiques et techniques objectifs attestant que ce système ne sera pas dirigé contre la Russie. Il est également primordial pour Moscou que ces garanties soient juridiquement contraignantes et formulées sous forme de document. Mais l'Otan appelle la Russie à croire sur parole que le bouclier ne sera pas utilisé contre les forces nucléaires de dissuasion russes.

    Cette rencontre avec le président américain était la dernière de Dmitri Medvedev en tant que chef de l'Etat dans le cadre de son mandat actuel. Les deux présidents ont été élus en 2008. Mais Dmitri Medvedev ne s'est pas représenté à l'élection de mars dernier et a soutenu la candidature de Vladimir Poutine au poste présidentiel. Il devrait être nommé premier ministre en mai. En revanche, Barack Obama a l'intention de briguer un second mandat en novembre.

    Dossier:
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)

    Lire aussi:

    Medvedev: les USA ont lancé une guerre commerciale contre la Russie
    Les frappes US en Syrie laissent les mains libres aux terroristes, selon Medvedev
    Poutine s’exprime sur son éventuelle participation à la présidentielle de mars 2018
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik