Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: Annan compte sur le prochain envoi d'une mission de l'ONU

    International
    URL courte
    Contestation en Syrie (1168)
    0 0 0

    L'envoi d'une mission de l'ONU en Syrie, en proie aux troubles depuis mars 2011, serait approuvé très prochainement, a déclaré l'émissaire spécial des Nations unies et de la Ligue arabe pour la Syrie Kofi Annan, en visite à Moscou.

    L'envoi d'une mission de l'ONU en Syrie, en proie aux troubles depuis mars 2011, serait approuvé très prochainement, a déclaré lundi l'émissaire spécial des Nations unies et de la Ligue arabe pour la Syrie Kofi Annan, en visite à Moscou.

    "Lors d'une discussion avec les autorités syriennes, nous avons indiqué que des observateurs des Nations unies se rendraient bientôt sur place pour surveiller les activités des parties en conflit (…) Les détails de la visite seront approuvées tout prochainement", a indiqué M.Annan lors d'une conférence de presse.

    Lors de sa récente visite en Syrie, M.Annan a soumis ses propositions sur le règlement de la situation dans ce pays au président Bachar al-Assad. M.Annan a notamment proposé d'arrêter immédiatement les violences, d'assurer les livraisons d'aide humanitaire aux habitants des régions touchées par les troubles et de créer un système efficace de contrôle de la situation.

    Damas a accepté de coopérer avec M.Annan pour apporter une solution pacifique au conflit qui secoue le pays depuis plus d'un an, mais a réaffirmé sa détermination de combattre les terroristes qu'il accuse d'être responsables des violences.

    Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté à l'unanimité une déclaration "soutenant pleinement" les propositions de M.Annan le 21 mars dernier. Le Conseil de sécurité a invité le président Assad et l'opposition syrienne à coopérer avec l'émissaire des Nations unies. L'Union européenne a appuyé cette déclaration.

    Selon l'ONU, le nombre des victimes du conflit en Syrie aurait déjà dépassé 8.000 morts. Damas indique que plus de 2.000 policiers et militaires syriens ont été tués par des bandits. L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) parle de 9.000 morts.

    Dossier:
    Contestation en Syrie (1168)

    Lire aussi:

    Moscou: les droits de l’Homme dans la Ghouta orientale soucient peu l’Onu
    Influence française en Syrie: les illusions perdues de Macron
    Le rôle de la Russie dans la victoire sur Daech en Syrie apprécié par Pékin
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik