Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Mali: la CEDEAO annonce des sanctions immédiates

    International
    URL courte
    Coup d'Etat au Mali (42)
    0 811

    Les pays membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) ont annoncé la mise en application immédiate de sanctions contre le Mali où le pouvoir a été usurpé par une junte militaire, ont rapporté lundi les médias internationaux, se référant à une déclaration du président ivoirien Alassane Ouattara.

    Les pays membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) ont annoncé la mise en application immédiate de sanctions contre le Mali où le pouvoir a été usurpé par une junte militaire, ont rapporté lundi les médias internationaux, se référant à une déclaration du président ivoirien Alassane Ouattara.

    Dans la déclaration faite lundi à Dakar à l'issue d'un sommet ouest-africain, M. Ouattara, président en exercice de la CEDEAO, a annoncé la décision des membres de cette organisation de suspendre leurs relations commerciales et diplomatiques avec le Mali, de fermer leurs frontières communes avec cet Etat et de geler tous les avoirs maliens dans la Banque centrale régionale.

    Vendredi dernier, la CEDEAO a posé un ultimatum de 72 heures à la junte militaire, menaçant de plonger le Mali dans un isolement total.

    Selon M. Ouattara au cours des 12 jours écoulés depuis le coup d'Etat, les putschistes n'ont pas réussi à rétablir l'ordre dans le pays, ce qui a poussé la communauté ouest-africaine a décréter les sanctions.

    Le matin du 22 mars les militaires maliens ont pris d'assaut le palais du président Amadou Toumani Touré et la plupart des institutions gouvernementales de Bamako. Ils ont décrété un couvre-feu pour une durée indéterminée et annoncé la fermeture des frontières terrestres et aériennes du pays. Les mutins ont également suspendu la constitution et dissous le gouvernement.

    Mardi dernier, les putschistes ont adopté une nouvelle constitution dans laquelle le Mali a été proclamé "Etat de droit et de démocratie pluraliste".

    Dossier:
    Coup d'Etat au Mali (42)

    Lire aussi:

    Attentat dans un hôtel au Mali: au moins 4 morts, un Français porté disparu
    Des tirs nourris entendus dans les deux plus grandes villes de Côte d’Ivoire
    Un groupe affilié à Al-Qaïda revendique l'attaque au Mali
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik