Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Lettonie: officialiser Journée des SS et Libération par l'Armée rouge (archevêque)

    International
    URL courte
    0 0 0

    Le chef de l'Eglise catholique-romaine de Lettonie, l'archevêque Zbignew Stankiewicz, appelle à officialiser le 16 mars, Jour de la légion Waffen SS, et le 9 mai, Jour de la Victoire soviétique sur les nazis, afin de "réconcilier la société lettone", rapportent les médias locaux.

    Le chef de l'Eglise catholique-romaine de Lettonie, l'archevêque Zbignew Stankiewicz, appelle à officialiser le 16 mars, Jour de la légion Waffen SS, et le 9 mai, Jour de la Victoire soviétique sur les nazis, afin de "réconcilier la société lettone", rapportent jeudi les médias locaux.

    "Les dates commémoratives ne doivent pas attiser la haine ni être instrumentalisées. Mon idée peut paraître hérétique, mais je tiens à l'exposer. Pourquoi ne pas instituer un jour de mémoire pour ceux qui commémorent le 16 mars et pour les autres, qui célèbrent le 9 mai?", a déclaré M.Stankiewicz.

    "Nous avons le Cimetière fraternel, dans lequel des soldats reposent les uns à côté des autres, sans se disputer, la mort mettant tous sur un pied d'égalité et conciliant les parties belligérantes. Une telle réconciliation serait possible dans la vie, et nous pourrions tous prier pour leur calme éternel", a-t-il ajouté.

    Le 9 mai, Jour de la Victoire, des centaines de personnes se rassemblent traditionnellement au pied du monument aux Libérateurs à Riga. Les autorités lettones l'ignorent, estimant que la Lettonie a été occupée par l'URSS. Pourtant, elles n'interdisent pas les défilés d'anciens SS et leurs sympathisants le 16 mars. Cette année, plus d'un millier de personnes y ont participé.

    Depuis 1994, le 16 mars des défilés d'ex-légionnaires des Waffen SS sont régulièrement organisés en Lettonie. Le défilé annuel des anciens membres de la légion lettone de la Waffen SS provoque l'indignation des organisations antifascistes internationales. Pourtant, les autorités du pays ont déclaré à plusieurs reprises qu'elles ne considéraient pas les SS lettons comme des nazis, même si beaucoup d'entre eux avaient massacré des Juifs et des représentants d'autres peuples durant la Seconde Guerre mondiale.

    Au total, plus de 150.000 Lettons se sont engagés dans le Wehrmacht au cours de la Seconde Guerre mondiale.

    La SS, dont la Waffen SS fait partie intégrante, a été condamnée par le tribunal de Nuremberg comme organisation criminelle coupable de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité.

    Lire aussi:

    L'Ukraine «décriminalise» les symboles de la division SS Galicie
    En cas de guerre, la Lettonie suggère à sa population de se défendre toute seule
    Arrestation du rédacteur en chef de Sputnik en Lettonie: une «tentative d’intimidation»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik