Ecoutez Radio Sputnik
    Le président turc Recep Tayyip Erdogan

    Syrie: Ankara fera appel à l'Otan si sa frontière est violée (Erdogan)

    © Sputnik. Sergey Guneev
    International
    URL courte
    Contestation en Syrie (1168)
    0 0 0

    Le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, en visite en Chine, n'a pas exclu que son pays puisse faire appel à l'Otan, dont il est membre, en cas de violation de ses frontières par la Syrie voisine, rapportent des médias internationaux.

    Le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, en visite en Chine, n'a pas exclu jeudi que son pays puisse faire appel à l'Otan, dont il est membre, en cas de violation de ses frontières par la Syrie voisine, rapportent des médias internationaux.

    "Nous avons une multitude d'options. Tout d'abord, nous avons des droits pour le cas de violation de nos frontières et nous pouvons entre autres invoquer l'article 5 de la Charte de l'Otan (cet article signifie que la frontière turque est une frontière de l'Otan, ndlr). Quoi qu'il en soit, nous prendrons une décision en fonction de l'évolution de la situation", a déclaré M.Ergdogan.

    Commentant cette déclaration du chef du gouvernement, les médias turcs rappellent que l'article 5 du Traité de l'Atlantique Nord n'avait été appliqué qu'une seule fois, après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. Néanmoins, l'Otan a plusieurs fois annoncé qu'elle n'envisageait pas d'intervenir en Syrie.

    Le premier ministre turc a réaffirmé que son pays ne fermerait pas sa frontière avec la Syrie et qu'il continuerait à accueillir des réfugiés syriens sur son sol. Ankara constate que le nombre de réfugiés syriens en Turquie a déjà dépassé 25.000 personnes, et qu'il s'accroît chaque jour.

    Depuis la mi-mars 2011, la Syrie connaît un mouvement de contestation du régime en place. Selon les estimations des Nations unies, la répression de la révolte y aurait déjà fait plus de 9.000 morts. Damas indique que 2.000 policiers et soldats syriens ont été tués dans les affrontements contre des bandes armées financées de l'étranger.

    Dossier:
    Contestation en Syrie (1168)

    Lire aussi:

    La Turquie consolide sa frontière avec la Syrie
    Des obusiers et un char turcs déployés sur la frontière turco-syrienne
    Turquie–Otan, la fin d’une alliance en perspective?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik