Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Damas refuse les observateurs des pays "amis de la Syrie"

    International
    URL courte
    Situation politique en Syrie (2930)
    0 0 0

    La Syrie refuse d'admettre sur son territoire les observateurs de l'Onu en provenance des pays membres du groupe des Amis de la Syrie, a annoncé mardi soir l'ambassadrice américaine à l'Onu Susan Rice citée par les médias européens.

    La Syrie refuse d'admettre sur son territoire les observateurs de l'Onu en provenance des pays membres du groupe des Amis de la Syrie, a annoncé mardi soir l'ambassadrice américaine à l'Onu Susan Rice citée par les médias européens.

    Le gouvernement syrien a indiqué "qu'il n'accepterait aucun membre de la Mission de supervision de l'Onu (MISNUS) qui serait originaire d'un pays membre des Amis de la Syrie", a fait savoir Mme Rice.

    Damas a déjà refusé de laisser entrer en Syrie un membre de l'équipe d'observateurs chargée de surveiller l'application du cessez-le-feu dans le pays, d'après le chef des opérations de maintien de la paix des Nations unies Hervé Ladsous, cité par Mme Rice.

    Le groupe des Amis de la Syrie regroupe notamment les Etats-Unis, la France, le Royaume Uni, l'Allemagne, l'Arabie saoudite et le Qatar. Moscou conteste la légitimité de ce groupe. Selon le porte-parole de la diplomatie russe Alexandre Loukachevitch, la Russie est hostile à tout format prévoyant le renforcement d'une ingérence extérieure dans des conflits intérieurs.

    Un cessez-le-feu a été instauré entre l'Armée syrienne libre (opposition) et les troupes fidèles au président Bachar el-Assad le 12 avril dernier, dans le cadre du plan de règlement du conflit présenté par l'émissaire des Nations unies et de la Ligue arabe Kofi Annan. Les huit premiers observateurs onusiens chargés de vérifier l'application du plan Annan ont commencé leur mission en Syrie le 16 avril.

    Samedi 21 avril, le Conseil de sécurité a approuvé l'envoi de 300 observateurs militaires en Syrie. L'équipe principale, qui compte parmi ses membres quatre Russes, passera environ 90 jours en Syrie.

    Dossier:
    Situation politique en Syrie (2930)

    Lire aussi:

    Syrie: la présence US sans l’accord de Damas est une violation des fondements de l'Onu
    La Syrie aspire à la paix, malgré l'agressivité des pays voisins
    Condoleezza Rice nomme le véritable but poursuivi par les USA lors de l’invasion de l’Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik