Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Présidentielle: Sarkozy exclut un accord avec le Front national

    International
    URL courte
    Election présidentielle en France (2012) (38)
    0 01

    Le président français sortant et candidat à la présidentielle Nicolas Sarkozy n'a pas l'intention de conclure un accord avec le Front national dirigé par la députée européenne Marine Le Pen en vue de bénéficier de son soutien dans le cadre du second tour de l'élection.

    Le président français sortant et candidat à la présidentielle Nicolas Sarkozy n'a pas l'intention de conclure un accord avec le Front national dirigé par la députée européenne Marine Le Pen en vue de bénéficier de son soutien dans le cadre du second tour de l'élection.

    "D'accord avec le Front national, il n'y en aura pas, de ministres du Front national, il n'y en aura pas", a déclaré le dirigeant français sur l'antenne de France Info.

    Dans le même temps, M.Sarkozy a refusé de "diaboliser" ceux qui, en votant pour Marine Le Pen, "ont exprimé un vote de crise, un vote de colère, un vote de désespérance"

    "Je dois en tenir compte, je dois les écouter, je dois les entendre et pas considérer qu'il faut se boucher le nez", a-t-il ajouté.

    Le second tour de l'élection présidentielle française prévu le 6 mai opposera le président sortant Nicolas Sarkozy, qui a obtenu 27,18% des voix lors du premier tour, au candidat socialiste François Hollande (28,63%).

    La leader du Front national Marine Le Pen est arrivée en troisième position, avec 17,09% des votes et battant ainsi le record établi par son père Jean-Marie Le Pen lors de l'élection de 2002 (16,86%).

    Nicolas Sarkozy est le premier président sortant de la Cinquième république à ne pas être en tête à l'issue du premier tour de la présidentielle.

    Dossier:
    Election présidentielle en France (2012) (38)

    Lire aussi:

    Marine Le Pen établit un nouveau record du FN en nombre de voix obtenues
    Marine Le Pen accuse François Fillon d'avoir trahi ses électeurs
    Recueillant presque 7 millions de voix, Marine Le Pen bat le record de son père
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik