Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Bouclier: menace pour la stabilité de l'Europe d'ici cinq ans (général russe)

    International
    URL courte
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)
    0 0 0

    Le bouclier antimissile créé actuellement en Europe par les Etats-Unis pourrait d'ici cinq ou six ans déstabiliser la région et constituer une menace pour la Russie, a annoncé mercredi aux journalistes le général Nikolaï Makarov, chef d'état-major général des forces armées russes.

    Le bouclier antimissile créé actuellement en Europe par les Etats-Unis pourrait d'ici cinq ou six ans déstabiliser la région et constituer une menace pour la Russie, a annoncé mercredi aux journalistes le général Nikolaï Makarov, chef d'état-major général des forces armées russes.

    "Le bouclier antimissile (européen) pourrait d'ici 2017 ou 2018 perturber la stabilité de l'Europe et menacer la sécurité de la Russie", a déclaré le général à l'issue d'une réunion du Conseil Russie-Otan à Bruxelles.

    Selon lui, la Russie et l'Otan ont encore le temps de prendre des décisions coordonnées sur ce sujet qui constitue "la pierre angulaire des relations entre la Russie et l'Alliance".

    "Mais nous ne pouvons pas attendre et il est nécessaire (pour Moscou) de définir les contre-mesures qui doivent être prises", a ajouté M.Makarov, en notant que la partie russe l'avait déjà notifié à ses collègues de l'Otan.

    Lors du sommet de l'Otan à Lisbonne en 2010, Moscou et Washington ont convenu de coopérer dans le domaine de la défense antimissile européenne. Toutefois, les parties n'arrivent toujours pas à s'entendre sur l'architecture du futur bouclier. Par ailleurs, le partenariat reste lettre morte, les Etats-Unis refusant de garantir que le futur bouclier ne sera pas dirigé contre les forces stratégiques russes.

    Dossier:
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)

    Lire aussi:

    Moscou promet de ne pas rester les bras croisés face au bouclier US en Europe
    Moscou promet une réponse musclée à une éventuelle frappe US
    État-major russe: la Russie doit se préparer à une frappe nucléaire US
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik