Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Viktor Bout se dit victime d'un procès politique

    International
    URL courte
    L'affaire Viktor Bout (116)
    0 3 0 0

    L'homme d'affaire russe Viktor Bout, condamné à 25 ans de prison aux Etats-Unis, a qualifié son procès de "politiquement motivé" dans une interview accordée à la chaîne Russia Today.

    L'homme d'affaire russe Viktor Bout, condamné à 25 ans de prison aux Etats-Unis, a qualifié son procès de "politiquement motivé" dans une interview accordée à la chaîne Russia Today.

    "Mon affaire est politiquement motivée. En dépit des actions de la justice américaine, le public russe connaît la vérité. Je comprends la réalité. J'essaie de transmettre ce message à mes amis et à mes proches, ainsi qu'aux citoyens russes: tout ce que se passe autour de moi, c'est de la politique pure et dure", a déclaré M.Bout, en ajoutant qu'il se considérait toujours comme innocent.

    "Ils peuvent emprisonner mon corps, mais pas mon esprit. Si ton esprit est libre, et tu comprends ce qu'est la liberté, il est impossible de te mettre à genoux. Je sais que je n'ai fait rien pour mériter cette punition. Les crimes qu'ils m'attribuent n'auraient en fait jamais existé si les autorités américaines ne les avaient pas inventés", a affirmé le condamné.

    M.Bout a en outre insisté sur le fait que l'activité de sa société était entièrement légale et que l'accusation ne possédait pas de preuves suffisantes confirmant sa culpabilité.

    Viktor Bout, surnommé le "marchand de mort" par les médias américains, a été arrêté en 2008 en Thaïlande et extradé vers les Etats-Unis à la demande de la justice américaine, qui lui reprochait d'avoir révélé son intention de vendre des armes aux Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), organisation qualifiée de terroriste par Washington. Le 5 avril 2012, un tribunal de New York a condamné le prévenu à 25 ans de prison et à 15 millions de dollars d'amende.

     

    Dossier:
    L'affaire Viktor Bout (116)

    Lire aussi:

    En Thaïlande, des voleurs avouent un crime pour faire libérer un innocent
    Turquie: le parquet réclame 2 900 ans de prison pour Gulen
    Viol en direct sur Facebook en Suède: la sentence est prononcée
    «Four crématoire» en Syrie: Damas dénonce les élucubrations de Washington
    Le pilote russe Yarochenko écrit une lettre à Trump
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik