Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Mali: Moscou préoccupé par la création d'un Etat islamique

    International
    URL courte
    Coup d'Etat au Mali (42)
    0 101

    La proclamation de l'Etat islamique de l'Azawad dans le nord du Mali risque de déstabiliser l'ensemble de la région, estime Mikhaïl Marguelov, représentant spécial du président russe chargé de la coopération avec les pays africains.

    La proclamation de l'Etat islamique de l'Azawad dans le nord du Mali risque de déstabiliser l'ensemble de la région, estime Mikhaïl Marguelov, représentant spécial du président russe chargé de la coopération avec les pays africains.

    "La proclamation d'un nouvel Etat présente une sérieuse menace non seulement pour l'intégrité territoriale du Mali mais aussi pour celles du Niger et de la Mauritanie", a déclaré M.Marguelov à RIA Novosti.

    "Le radicalisme gagne du terrain, et la communauté internationale peut déjà observer la naissance d'un "arc vert" (pays gouvernés par des régimes islamistes) allant du Maghreb à la Corne de l'Afrique", a-t-il poursuivi.

    Début avril, le Mouvement national pour la libération de l'Azawad, essentiellement composé de rebelles touaregs, a proclamé l'indépendance de la région d'Azawad. Dimanche 27 mai, les deux principaux groupes rebelles touaregs, le Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) et Ansar Dine ont annoncé leur fusion et la mise en place du Conseil transitoire de l'État islamique de l'Azawad.

    Selon M.Marguelov, la situation qui s'est créée dans le nord du Mali risque d'entraver les perspectives de modernisation dans la région et de provoquer ainsi son "archaïsation".

    Le diplomate russe estime en outre que les récents évènements au Mali constituent la suite directe du "printemps arabe" et notamment de la guerre civile libyenne. M.Marguelov rappelle que le renversement du régime de Mouammar Kadhafi a initié une vague de déstabilisation dans l'ensemble de l'Afrique du Nord.

    Dossier:
    Coup d'Etat au Mali (42)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik