Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Albanie/présidentielle: échec du 3e tour, faute de candidat

    International
    URL courte
    0 0 0

    Les députés albanais ont refusé et ce, pour la troisième fois, de voter à l'élection d'un nouveau président du pays, faute de candidat officiel, rapporte l'agence ATA.

    Les députés albanais ont refusé vendredi et ce, pour la troisième fois, de voter à l'élection d'un nouveau président du pays, faute de candidat officiel, rapporte l'agence ATA.

    Les deux tours précédents du 30 mai et du 4 juin ont également échoué, faute, d'abord, de consensus entre les partis représentés au parlement sur une candidature au poste de président et en raison, ensuite, de l'absence d'une candidature quelconque.

    Auparavant, la coalition de droite au pouvoir du premier ministre Sali Berisha n'a pas réussi à mobiliser les trois cinquièmes des voix des députés (84 des 140) pour soutenir son candidat Xhezair Zaganjori, président en exercice de la Cour constitutionnelle, le Parti socialiste, principale force d'opposition, s'y étant fermement opposé.

    Selon la Constitution albanaise, au total, cinq tours de scrutin peuvent avoir lieu pour désigner le chef de l'Etat, élu pour un mandat de cinq ans afin de succéder au président sortant Bamir Topi, dont le mandat expire le 24 juillet. Les parlementaires ont encore deux tentatives devant eux, et s'ils n'arrivent pas à élire le président, le parlement sera dissous et des législatives anticipées seront annoncées.

    M.Topi a refusé de briguer un second mandat et déclaré vouloir créer son propre parti.

    Lire aussi:

    Poutine se présentera à la présidentielle 2018 en tant que candidat auto-désigné
    Poutine dévoile ses projets pour la présidentielle de mars 2018
    Le Pen, en tête dans sa circonscription avec 45% des voix, déplore l’abstention élevée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik