Ecoutez Radio Sputnik
International

Syrie/conférence: Moscou s'opposera à toute ingérence étrangère

International
URL courte
Situation politique en Syrie (2930)
0100

La Russie ne soutiendra pas l'idée d'une intervention étrangère en Syrie si cette démarche est évoquée lors de la conférence internationale prévue à Genève le 30 juin, a déclaré aux journalistes le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

La Russie ne soutiendra pas l'idée d'une intervention étrangère en Syrie si cette démarche est évoquée lors de la conférence internationale prévue à Genève le 30 juin, a déclaré aux journalistes le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

"Nous ne soutiendrons aucune ingérence étrangère ou autre prescription imposée", a insisté le chef de la diplomatie russe.

Selon lui, une période de transition est nécessaire pour faire face aux conséquences de la crise mais c'est au peuple syrien de décider comment la mettre en œuvre.

"Dans le cadre d'un dialogue national entre le gouvernement et l'ensemble des forces de l'opposition, le peuple syrien doit décider du contenu à donner à cette période de transition, ainsi que ses mécanismes", a souligné M.Lavrov.

La communauté internationale soutient le plan Annan dans la mesure où ce dernier conditionne le règlement de la crise à la participation du peuple syrien, a ajouté le ministre russe.

Depuis la mi-mars 2011, la Syrie est en proie à une vague de contestation du régime en place. Selon l'Onu, les affrontements ont déjà fait plus de 12.000 victimes. Un cessez-le-feu a été décrété dans le pays en avril dernier, en vertu du plan de paix proposé par l'émissaire des Nations unies et de la Ligue arabe Kofi Annan. Toutefois, les parties hostiles font régulièrement état de nouveaux affrontements et victimes.

Une conférence internationale sur la Syrie sera convoquée à Genève le 30 juin à l'initiative de Moscou.

Dossier:
Situation politique en Syrie (2930)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
Grands titres