Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie/conférence: aucun appel au départ d'Assad (Lavrov)

    International
    URL courte
    Situation politique en Syrie (2930)
    0 5 0 0

    La nécessité du départ du président syrien Bachar el-Assad n'est pas évoquée dans le document final adopté lors de la conférence internationale de Genève sur la Syrie, a déclaré lors d'un point de presse le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

    La nécessité du départ du président syrien Bachar el-Assad n'est pas évoquée dans le document final adopté lors de la conférence internationale de Genève sur la Syrie, a déclaré lors d'un point de presse le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

    "Le document n'exige pas la démission de Bachar el-Assad. La version initiale du texte contenait une clause impliquant le départ des personnes qui empêchaient la paix. Cela est contraire à l'inclusivité du processus politique en Syrie, ainsi qu'aux normes de la Charte des Nations unies sur la non-ingérence dans les affaires intérieures des Etats souverains. Cela n'est pas mentionné dans le document adopté aujourd'hui qui stipule que les Syriens doivent décider du sort de leur pays", a insisté M.Lavrov, avant d'ajouter que la version initiale avaient été modifiée à l'initiative de la partie russe.

    Moscou œuvre afin de persuader le régime de Bachar el-Assad de respecter le plan Annan et espère que les pays en mesure d'influencer l'opposition feront de même, a ajouté le chef de la diplomatie russe.

    Convoquée à l'initiative de Moscou, la conférence internationale sur la Syrie s'est déroulée le 30 juin à Genève.

    Dossier:
    Situation politique en Syrie (2930)

    Lire aussi:

    Trump insulte Assad: la réponse de Damas
    Assad: la coalition dirigée par les USA n’a jamais réellement lutté contre le terrorisme
    Erdogan veut «aider le peuple syrien à prendre sa décision»
    Le départ d’Assad n’est plus une priorité des États-Unis en Syrie
    Assad: l'UE et l'Otan soutiennent les terroristes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik