Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: l'attentat de Damas visait les responsables des violences (Washington)

    International
    URL courte
    Situation politique en Syrie (2930)
    0 0 0

    L'attentat meurtrier perpétré à Damas le 18 juillet visait les officiels responsables des violences commises à l'encontre de la population civile, a déclaré mercredi à Washington la porte-parole du département d'Etat américain Victoria Nuland.

    L'attentat meurtrier perpétré à Damas le 18 juillet visait les officiels responsables des violences commises à l'encontre de la population civile, a déclaré mercredi à Washington la porte-parole du département d'Etat américain Victoria Nuland.

    "Le jour même de l'attentat, nous avons laissé comprendre que nous dénoncions toute forme de violence en Syrie (…). Cependant, cette attaque visait les hauts responsables de l'armée et des forces de sécurité. Nous ne justifions pas de telles méthodes et nous avons condamné cette attaque, mais je veux noter qu'il ne s'agit pas de civils, mais d'organisateurs de la campagne militaire d'Assad", a indiqué Mme Nuland.

    "Je ne justifie aucune violence, mais il serait également incorrect de dire que l'attaque de Damas était dirigée contre des personnes innocentes", a-t-elle conclu.

    Le 18 juillet, un kamikaze s'est fait exploser à l'intérieur du siège de la Sécurité nationale lors d'une réunion entre des ministres et hauts responsables d'agences de sécurité du pays.

    Le ministre de la Défense Daoud Rajha, le beau-frère du président syrien Assef Chawkat, le chef de la cellule anticrise Hassan el-Tourkmani et le chef du Service syrien de la sécurité nationale Hicham Bekhtyar ont été tués par l'explosion. Plusieurs hauts responsables ont été blessés.

    Mercredi 25 juillet, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a fustigé le refus des pays occidentaux de condamner l'attentat de Damas.

    Dossier:
    Situation politique en Syrie (2930)

    Lire aussi:

    Le bilan de l’attentat de Damas atteint 20 morts
    «Projet d’attaque chimique» en Syrie: les USA visent aussi la Russie
    Deux attentats suicide au Yémen: au moins cinq morts, plusieurs blessés
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik