Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Six-Iran: prochain round de négociations à Istanbul

    International
    URL courte
    Nucléaire iranien (2014) (1478)
    0 0 0

    Les négociations entre les Six (Russie, France, Chine, Grande-Bretagne, Etats-Unis, Allemagne) et l'Iran se poursuivront à Istanbul, rapportent les médias turcs.

    Les négociations entre les Six (Russie, France, Chine, Grande-Bretagne, Etats-Unis, Allemagne) et l'Iran se poursuivront à Istanbul, rapportent les médias turcs.

    La décision appropriée a été prise lors d'une rencontre entre le ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu et le secrétaire adjoint du Conseil suprême de sécurité nationale de l'Iran Ali Bagheri.

    M.Davutoglu a exprimé son soutien à la poursuite des négociations entre les Six et l'Iran à Istanbul. Lors de ces négociations, M.Bagheri s'est notamment entretenu avec Helga Schmid, secrétaire générale adjointe du Service européen d'action extérieure.

    Plusieurs pays occidentaux, Etats-Unis en tête, soupçonnent l'Iran de chercher à se doter de l'arme nucléaire sous couvert d'un programme civil mené, selon Téhéran, à des fins pacifiques.

    Depuis 2003, les Six œuvrent avec l'Agence internationale de l'énergie atomique afin d'amener Téhéran à suspendre ses travaux d'enrichissement d'uranium susceptibles de mettre en danger le régime de non-prolifération nucléaire.

    A l'heure actuelle, Téhéran fait l'objet des sanctions instaurées par quatre résolutions du Conseil de sécurité de l'Onu ainsi que de plusieurs autres résolutions exigeant que l'Iran garantisse la transparence de son programme nucléaire et son caractère exclusivement pacifique.

    En juin dernier, les négociations entre la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton et le secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale de l'Iran Saïd Jalili se sont déroulées à Moscou. En juillet, des négociations ont eu lieu à Istanbul.

    Dossier:
    Nucléaire iranien (2014) (1478)

    Lire aussi:

    Nucléaire iranien: Téhéran réagit aux allégations de Macron
    Accord nucléaire: où passe la ligne rouge pour l’Iran?
    L’Iran prêt à reprendre la production d’uranium enrichi dans un délai de 5 jours
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik