International

Breivik souhaite s'exprimer suite au verdict

International
URL courte
Affaire Anders Breivik (52)
0 20
S'abonner

Le Norvégien Anders Breivik accusé du meurtre de 77 personnes a préparé une courte déclaration qu'il entend prononcer suite à l'énoncé du verdict vendredi 24 août, quel que soit le jugement porté contre lui, ont annoncé jeudi ses avocats Geir Lippestad et Vibeke Hein Bæra.

Le Norvégien Anders Breivik accusé du meurtre de 77 personnes a préparé une courte déclaration qu'il entend prononcer suite à l'énoncé du verdict vendredi 24 août, quel que soit le jugement porté contre lui, ont annoncé jeudi ses avocats Geir Lippestad et Vibeke Hein Bæra.

"Il sait ce qu'il fera s'il est déclaré pénalement irresponsable. Il a déclaré qu'il ferait appel, et il insiste sur ce point", a déclaré M.Lippestad devant les journalistes après avoir rendu visite au prévenu en prison.

Selon l'avocat, son client a laissé clairement entendre qu'il accepterait sa condamnation. Bien qu'il se soit préparé à s'exprimer, il n'est pas du tout certain que la Cour l'autorise à se prononcer.

Les avocats ignorent le contenu du discours préparé par leur client qui a toutefois assuré que sa future déclaration conviendrait pour n'importe quel jugement.

Le 22 juillet 2011, Breivik a tué au total 77 personnes, des adolescents pour la plupart, huit dans un attentat à la bombe contre le siège du gouvernement à Oslo puis 69 autres dans des tirs contre le camp d'été de la Jeunesse travailliste sur l'île d'Utoeya.

Le procès contre Anders Breivik a débuté à Oslo le 16 avril.

L'énoncé du verdict sera diffusé en direct sur RIA Novosti le 24 août à 8h00 (UTC).

 

Dossier:
Affaire Anders Breivik (52)

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Une mère de trois enfants saute dans un étang gelé pour sauver un chien – vidéo
Tags:
attentat, Anders Breivik, Norvège
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook