Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Contrôle des armements: Moscou rejette les accusations de Washington

    International
    URL courte
    0 0 0

    Le ministère russe des Affaires étrangères a qualifié d'infondées les accusations émises par le département d'Etat américain selon lesquelles la Russie ne respecte pas ses engagements en matière de contrôle des armements, de non-prolifération et de désarmement.

    Le ministère russe des Affaires étrangères a qualifié d'infondées les accusations émises par le département d'Etat américain selon lesquelles la Russie ne respecte pas ses engagements en matière de contrôle des armements, de non-prolifération et de désarmement.

    Le 31 août, le département d'Etat a publié un rapport annuel consacré au respect des accords internationaux portant sur le contrôle des armements, la non-prolifération et le désarmement. Ce document a été assorti de plusieurs autres rapports consacrés à l'application du Traité sur les forces conventionnelles en Europe (FCE), de la Convention sur l'interdiction des armes chimiques (CIAC) et du nouveau traité russo-américain de réduction des armes stratégiques (START III). Dans ces rapports, la diplomatie américaine évalue à quel point les autres pays du monde ont été fidèles à leurs engagements internationaux en 2011.

    "Cette fois encore, comme par le passé, le département d'Etat affirme sans preuves à l'appui que la Russie viole ses engagements contractés dans le cadre de certains accords internationaux", indique le communiqué du ministère des Affaires étrangères.

    "L'ignorance des experts américains ou leur désir de dénaturer les informations sur l'application de la Convention sur l'interdiction des armes chimiques par la Russie ne manquent pas de nous rendre perplexes", souligne le communiqué, précisant que le respect de cette convention par Moscou est contrôlé par l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques.

    Le ministère fait remarquer par ailleurs que les Américains reprochent à la Russie de poursuivre les recherches biologiques à double usage sans fournir la moindre preuve à l'appui de cette affirmation.

    Evoquant le Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (TICEN), Moscou rappelle que les Etats-Unis n'ont pas ratifié ce document, à la différence de la Russie.

    Concernant le Traité sur les forces conventionnelles en Europe (FCE), Moscou affirme avoir été obligé de décréter en 2007 un moratoire sur l'application de ce texte.

    "Les Etats-Unis nous accusent en fait de ne pas agir au détriment de nos intérêts nationaux. Cette position remet en cause la sincérité des affirmations de Washington selon lesquelles la partie américaine est prête à régler avec la Russie toutes les questions relatives aux armements conventionnels en Europe et ce, sur une base mutuellement acceptable", stipule le communiqué.

    Le ministère russe des Affaires étrangères qualifie de "contre-productive" la publication de ces rapports du département d'Etat et estime que les questions surgissant lors de l'application des accords internationaux doivent être réglées par des experts, dans le cadre de consultations bilatérales.

     

    Lire aussi:

    Armes chimiques: Moscou évoque la question d’une éventuelle dissimulation par Damas
    Accusant les autres, les USA taisent leurs violations du traité Ciel ouvert
    Moscou: les USA gardent opérationnelles près de 10% de leurs armes chimiques
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik