Ecoutez Radio Sputnik
    International

    South Stream: Poutine recevra son homologue serbe le 11 septembre à Sotchi

    International
    URL courte
    Le gazoduc South Stream (382)
    0 0 0

    Le président russe Vladimir Poutine accueillera le 11 septembre à Sotchi (mer Noire) son homologue serbe Tomislav Nikolic pour évoquer entre autres la mise en œuvre du projet de gazoduc South Stream, rapporte mardi le service de presse du Kremlin.

    Le président russe Vladimir Poutine accueillera le 11 septembre à Sotchi (mer Noire) son homologue serbe Tomislav Nikolic pour évoquer entre autres la mise en œuvre du projet de gazoduc South Stream, rapporte mardi le service de presse du Kremlin.

    "Lors de la prochaine rencontre, les présidents russe et serbe entendent discuter de l'approfondissement ultérieur de la coopération bilatérale tous azimuts, y compris dans le secteur combustible-énergie, dont la mise en œuvre du projet stratégique South Stream, dont la Serbie est partie prenante", lit-on dans le communiqué.

    Par ailleurs, MM.Poutine et Nikolic aborderont des problèmes internationaux, notamment les questions relatives au maintien de la stabilité dans les Balkans, indique le service de presse.

    Et de rappeler que le chiffre d'affaires du commerce entre la Russie et la Serbie avait dépassé 2 milliards de dollars en 2011, en augmentant de 42,5% par rapport à l'année précédente.

    De 2003 à 2011, les investissements russes dans l'économie serbe ont dépassé 1,5 milliards de dollars.

    D'une capacité de 63 milliards de m³ de gaz, le gazoduc South Stream acheminera du gaz russe en Europe centrale et de l'Est sous la mer Noire. La partie sous-marine du pipeline passera dans les eaux territoriales turques, et reliera le littoral russe au littoral bulgare. Sa longueur sera d'environ 900 km et sa profondeur maximale, de plus de 2 km. Le coût approximatif du projet est évalué à 15,5 milliards d'euros, dont 10 milliards seront investis dans la construction du tronçon sous-marin.

    Pour réaliser la partie terrestre du gazoduc, la Russie a signé des contrats avec la Bulgarie, la Serbie, la Hongrie, la Grèce, la Slovénie, la Croatie et l'Autriche.

     

    Dossier:
    Le gazoduc South Stream (382)

    Lire aussi:

    La Serbie souhaite acheter du gaz russe via le Turkish Stream
    Belgrade s’attend à ce que le 2e pipeline Turkish Stream traverse la Serbie
    Turkish Stream: y aura-t-il de la place pour la Serbie?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik