Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Proche-Orient: des troupes US pour protéger les missions diplomatiques

    International
    URL courte
    Protestations contre le film anti-islam "Innocence des musulmans" (57)
    0 01

    Le Pentagone déploie des troupes afin d'assurer la sécurité des missions diplomatiques des Etats-Unis suite aux manifestations antiaméricaines au Proche-Orient et en Afrique de Nord, a déclaré lundi le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta dans une interview accordée à la revue Foreign Policy.

    Le Pentagone déploie des troupes afin d'assurer la sécurité des missions diplomatiques des Etats-Unis suite aux manifestations antiaméricaines au Proche-Orient et en Afrique de Nord, a déclaré lundi le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta dans une interview accordée à la revue Foreign Policy.

    "Nous devons être prêts dans l'hypothèse où ces manifestations deviennent hors de contrôle", a affirmé le chef du Pentagone.

    Selon lui, les troupes seront déployées afin de pouvoir répondre aux troubles dans 17 ou 18 points du monde islamique au même moment. Le chef du Pentagone n'a toutefois pas précisé de quelles régions il s'agissait.

    Depuis mardi 11 septembre, jour de la mise en ligne du film américain "L'Innocence des musulmans" jugé par les croyants d'"hostile à l'Islam", une vague de protestations secoue plusieurs pays musulmans, dont l'Egypte, la Libye, la Tunisie, le Yémen, le Soudan, l'Afghanistan et le Pakistan.

    Mercredi 12 septembre, des hommes armés ont tiré des roquettes sur le bâtiment du consulat américain à Benghazi (Libye), faisant quatre morts, dont l'ambassadeur des Etats-Unis.

    Dossier:
    Protestations contre le film anti-islam "Innocence des musulmans" (57)

    Lire aussi:

    Le randonneur français disparu en Italie retrouvé mort, selon des médias italiens
    Un «souvenir» de vacances illégal pourrait coûter leur liberté à deux Français
    Un énorme requin blanc filmé à quelques centimètres d’une cage de plongeurs – vidéo
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik