Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Affaire Litvinenko: les audiences débuteront à Londres en 2013

    International
    URL courte
    Affaire Litvinenko (169)
    0 21

    Les audiences portant sur la mort de l'ex-agent secret russe Alexandre Litvinenko, décédé à Londres en 2006, devraient commencer en 2013, a annoncé le juge Robert Owen chargé du dossier.

     

    Les audiences portant sur la mort de l'ex-agent secret russe Alexandre Litvinenko, décédé à Londres en 2006, devraient commencer en 2013, a annoncé le juge Robert Owen chargé du dossier.

    Le magistrat présidait jeudi à Londres une audience préliminaire appelée à fixer les délais de l'information judiciaire, à établir la liste des témoins et à définir d'autres procédures d'instruction.

    "Dans l'intérêt de la veuve du défunt, Marina Litvinenko, et de son fils Anatoli Litvinenko, ainsi que dans l'intérêt des vastes milieux de l'opinion publique (…), les audiences sur le fond doivent débuter le plus vite possible en 2013, dès que toutes les procédures préalables seront achevées", a annoncé M. Owen.

    L'ancien agent du Service fédéral de sécurité (ex-KGB) Alexandre Litvinenko a demandé en 2000 l'asile politique au Royaume-Uni. Naturalisé Britannique, il a été empoisonné au polonium-210 (substance hautement radioactive) avant de décéder le 23 novembre 2006 dans un hôpital de Londres. Cependant, les résultats de l'autopsie n'ont jamais été publiés. Les autorités britanniques ont imputé la responsabilité du crime à l'homme d'affaires russe et actuellement député de la Douma Andreï Lougovoï, et ont réclamé son extradition.

    Moscou a refusé d'extrader M. Lougovoï au motif que la constitution du pays interdisait l'extradition des citoyens russes. En réponse, Londres a invité la Russie à modifier sa loi fondamentale, ce que Moscou a catégoriquement refusé de faire et a proposé à la partie britannique de fournir les preuves de l'implication de M. Lougovoï dans le meurtre.

    L'audience préliminaire a réuni Mme Litvinenko, l'homme d'affaires Boris Berezovski qui était un ami et un sponsor du défunt, ainsi que M. Lougovoï qui se trouve à Moscou, mais qui a accepté de répondre aux questions du magistrat britannique par visioconférence. Un représentant de l'ambassade de Russie à Londres et plusieurs dizaines de journalistes russes et étrangers étaient également présents dans la salle d'audience.

     

    Dossier:
    Affaire Litvinenko (169)

    Lire aussi:

    Un «souvenir» de vacances illégal pourrait coûter leur liberté à deux Français
    Bill Clinton en robe bleue et pas que… Des trouvailles extravagantes dans une résidence d’Epstein – images
    Un énorme requin blanc filmé à quelques centimètres d’une cage de plongeurs – vidéo
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik