Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Présidentielle US: Obama marque des points contre Romney

    International
    URL courte
    Présidentielle 2012 aux États-Unis (72)
    0 0 0

    Le président américain sortant, le démocrate Barack Obama, a remporté mardi son deuxième face-à-face électoral contre le candidat républicain Mitt Romney.

    Le président américain sortant, le démocrate Barack Obama, a remporté mardi son deuxième face-à-face électoral contre le candidat républicain Mitt Romney.

    Il y a tout lieu de penser que cette victoire apportera à M. Obama les voix de nombreux électeurs qui envisageaient jusqu'à présent de voter pour son rival lors de l'élection présidentielle prévue le 6 novembre prochain.

    "46% des téléspectateurs ont accordé leur préférence à Obama et 39% à Romney", a indiqué la chaîne CNN qui a réalisé un sondage parmi les personnes ayant suivi les débats.

    La promesse de M.Romney de rétablir l'indépendance énergétique des Etats-Unis s'il est élu à la présidence a été le moment le plus vif de la discussion entre les interlocuteurs.

    Le candidat républicain a proposé de remédier à la pénurie d'hydrocarbures en augmentant leur production aux Etats-Unis. Le président sortant a pour sa part insisté sur la nécessité de développer des sources d'énergie respectueuses de l'environnement.

    Après avoir rappelé que la Chine et l'Allemagne avaient déjà investi des fonds importants dans ce domaine, M.Obama a déclaré: "Je n'ai pas l'intention de céder des emplois à ces pays, ni d'assurer leur avenir. Nous devons mettre en valeur de nouvelles sources d'énergie aux Etats-Unis".

    Evoquant la politique internationale, Mitt Romney n'a pas manqué de reprocher à son rival d'être incapable de maîtriser la situation au Proche-Orient et, notamment de réagir à l'assassinat de l'ambassadeur américain Christopher Stevens. Le président sortant a répondu que les Etats-Unis trouveraient et puniraient les assassins du diplomate tué le 11 septembre dernier à Benghazi.

    "Après les événements de Benghazi, j'ai ordonné de procéder à une enquête et de prendre toutes les mesures nécessaires pour prévenir leur répétition. J'ai également donné l'ordre de trouver et de punir les coupables", a indiqué M. Obama.

    Le candidat républicain a réaffirmé la position de son parti selon laquelle les Etats-Unis devraient cesser de donner du travail aux immigrés clandestins.

    "Nous devons stopper l'immigration clandestine. Près de 4 millions de personnes attendent aujourd'hui la possibilité d'entrer légalement aux Etats-Unis, car les immigrés clandestins occupent leurs postes de travail […] Les employeurs doivent savoir qu'ils seront punis pour avoir engagé des clandestins", a indiqué M. Romney.

    Il a dans le même temps souligné que le pays devait ouvrir ses portes aux spécialistes de haut niveau.

    "Nous devons accorder des visas et des titres de séjours à ceux qui possèdent une formation et des compétences dont nous avons besoin", a affirmé M. Romney, précisant qu'il s'agissait de personnes ayant des diplômes en mathématiques et en sciences.

    Ni Barack Obama ni Mitt Romney n'ont osé évoquer le contrôle des armes. Le lobby des armuriers est si influent aux Etats-Unis que toute déclaration appelant à limiter le commerce d'armes pourrait affaiblir la position des candidats.

    Le prochain face-à-face entre Barack Obama et Mitt Romney aura lieu le 22 octobre. Il sera consacré à la politique extérieure.

     

    Dossier:
    Présidentielle 2012 aux États-Unis (72)

    Lire aussi:

    Trump annonce la candidature de Huntsman au poste du futur ambassadeur US en Russie
    400.000 dollars pour un discours, Obama crée la polémique
    Obama de retour dans la vie politique US?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik