Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Les Palestiniens espèrent un statut d'observateur à l'Onu (ambassadeur)

    International
    URL courte
    0 0 0

    L'Autorité palestinienne tentera d'obtenir de l'Assemblée générale de l'Onu à la mi-novembre le statut d'Etat obser­vateur non membre, a annoncé mercredi l'ambassadeur palestinien à Moscou Faed Moustafa.

    L'Autorité palestinienne tentera d'obtenir de l'Assemblée générale de l'Onu à la mi-novembre le statut d'Etat obser­vateur non membre, a annoncé mercredi l'ambassadeur palestinien à Moscou Faed Moustafa.

    "Nous nous attendons à ce que la plupart des membres de la communauté internationale soutiennent cette démarche", a indiqué le diplomate lors d'une conférence de presse au siège de RIA Novosti.

    M. Moustafa a en outre précisé qu'une Commission arabe en charge du dossier palestinien venait d'être créée dans le cadre de l'actuelle session de l'Assemblée générale de l'Onu. Comptant parmi ses membres l'Irak, le Qatar, l'Autorité palestinienne, le Liban et la Ligue arabe, la commission mène des consultations préliminaires avec des pays membres de l'Onu afin de les convaincre de soutenir la requête palestinienne.

    En septembre 2011, M.Abbas avait déployé beaucoup d'efforts pour obtenir un statut de membre à part entière de l'Onu pour la Palestine, mais la demande n'avait jamais été présentée au Conseil de sécurité de l'Onu, au sein duquel les Etats-Unis avaient prévenu d'y opposer leur veto.

    Le seul Etat non membre au sein des Nations unies est le Vatican, représenté par le Saint Siège (la Suisse avait aussi ce statut jusqu'en 2002).Un Etat non membre a tous les droits d'un Etat membre sauf celui de voter et de présenter des candidats.

     

    Lire aussi:

    Vers une adhésion en tant qu’État membre de la Palestine à l'Onu?
    La Ligue arabe claque la porte au nez d’Israël et des États-Unis
    Poutine: la Palestine et Israël doivent combattre ensemble le terrorisme
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik