Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: l'Iran soutient l'appel au cessez-le-feu lancé par Brahimi

    International
    URL courte
    Situation politique en Syrie (2930)
    0 0 0

    Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a appuyé mercredi l'appel à cesser le feu que l'envoyé spécial des Nations unies et de la Ligue arabe pour la Syrie Lakhdar Brahimi avait lancé aux autorités et à l'opposition syriennes, a annoncé la chaîne de télévision iranienne Press TV.

    Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a appuyé mercredi l'appel à cesser le feu que l'envoyé spécial des Nations unies et de la Ligue arabe pour la Syrie Lakhdar Brahimi avait lancé aux autorités et à l'opposition syriennes, a annoncé la chaîne de télévision iranienne Press TV.

    "A notre avis, décréter un cessez-le-feu et lancer un dialogue sur l'organisation des élections libres serait une bonne décision", a indiqué le président cité par la chaîne.

    "Nous souhaitons le rétablissement de la paix, de la stabilité et de la sécurité, le respect des droits de l'homme, des libertés et de la justice, ainsi que le respect du droit de choisir… Toutes les nations y ont le droit, sans aucune exception", a ajouté M.Ahmadinejad.

    M.Brahimi a exhorté les autorités et l'opposition syrienne à "contribuer à la mise en œuvre d'un cessez-le-feu en Syrie durant la fête musulmane d'Aïd al-Adha" lundi dernier, lors d'une visite en Iran.

    Le ministère syrien des Affaires étrangères a déclaré que les autorités du pays étaient prêtes à étudier cette proposition. Le Conseil national syrien (CNS, opposition) a aussi accepté l'idée d'une trêve. Le CNS, principale coalition de l'opposition syrienne, réunit près de 200 opposants résidant tant en Syrie qu'à l'étranger. Le CNS ne contrôle pourtant pas l'Armée syrienne libre (ASL), composée d'une cohorte de groupes armés qui ne sont soumis à aucune autorité unifiée.

     

    Dossier:
    Situation politique en Syrie (2930)

    Lire aussi:

    À Vienne et à Sotchi la paix en suspens, en Syrie la guerre en marche avant!
    Washington dit ne pas vouloir s’immiscer dans la situation dans le sud de la Syrie
    Syrie: les positions des djihadistes et de l'opposition démêlées?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik