Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Poutine au club Valdaï: un "discours de vérité" sur la zone euro (Jacques Sapir)

    International
    URL courte
    0 0 0

    Réuni avec des experts internationaux dans le cadre du Club de réflexion Valdaï, le président russe Vladimir Poutine a tenu jeudi à Moscou un "discours de vérité" sur la situation tendue qui règne la zone euro, discours qui marque une rupture avec le langage plus diplomatique tenu par la Russie ces dernières années, a indiqué l'économiste français Jacques Sapir dans une interview accordée vendredi à RIA Novosti.

    Réuni avec des experts internationaux dans le cadre du Club de réflexion Valdaï, le président russe Vladimir Poutine a tenu jeudi à Moscou un "discours de vérité" sur la situation tendue qui règne la zone euro, discours qui marque une rupture avec le langage plus diplomatique tenu par la Russie ces dernières années, a indiqué l'économiste français Jacques Sapir dans une interview accordée vendredi à RIA Novosti.

    "J'ai été impressionné en premier lieu par la qualité de son analyse sur la situation dans la zone euro. Le président a fait part d'une extrême réactivité et s'est montré plus explicite sur ces questions", a indiqué l'expert. "On est passé à un discours de vérité, moins diplomatique que par le passé".

    "M. Poutine a réaffirmé que la Russie faisait confiance aux gouvernements de la zone euro pour régler la crise, il a indiqué que le pays ne souhaitait pas intervenir directement. Néanmoins, il est conscient qu'une monnaie unique n'est applicable à des pays structurellement différents qu'avec un fédéralisme poussé, sans quoi c'est impossible", a poursuivi M. Sapir.

    "Il a tiré les leçons de cette situation pour l'Union douanière (Russie, Biélorussie, Kazakhstan, ndlr), en indiquant qu'il ne fallait pas se presser pour mettre en place une monnaie commune, mais au contraire prendre son temps compte tenu expérience de la zone euro", ce qui est un élément nouveau d'analyse, a indiqué l'économiste.

    M. Poutine a également souligné la nécessité d'une "diversification de l'économie russe" et du besoin de "relancer les investissements". Néanmoins, le chef de l'Etat a particulièrement insisté sur l'"efficience de ces investissements" et fixé une ligne directrice claire dans ce domaine. M. Sapir s'est enfin dit étonné que le président russe n'ait mentionné qu'à une seul reprise le nom du premier ministre Dmitri Medvedev, "ce qui ne peut pas laisser indifférent un observateur étranger".

    Placée sous le thème "L'avenir se crée aujourd'hui: scénarios de développement économique de la Russie", la 9e conférence du club Valdaï s'est déroulé du 21 au 25 octobre à Saint-Pétersbourg et à Moscou. Elle a réuni une centaine d'experts en sciences politiques et en économie de 19 pays dont les Etats-Unis, la Chine, l'Iran, des pays d'Europe occidentale et orientale, ainsi que des représentants du Forum économique mondial.

    Lire aussi:

    La fin de l’euro est-elle donc toute proche?
    Euro pour toute l’UE: une idée «complètement déconnectée des réalités»
    La croissance française freinée par l’Euro
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik