Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: la coalition de l'opposition utile si elle dialogue avec Damas (Moscou)

    International
    URL courte
    Situation politique en Syrie (2930)
    0 0 0

    La nouvelle coalition de l'opposition syrienne serait utile si elle s'engageait dans un dialogue avec le gouvernement, comme cela est prévu par le communiqué de Genève en date du 30 juin dernier, a estimé le vice-ministre russe des Affaires étrangères Guennadi Gatilov.

    La nouvelle coalition de l'opposition syrienne serait utile si elle s'engageait dans un dialogue avec le gouvernement, comme cela est prévu par le communiqué de Genève en date du 30 juin dernier, a estimé lundi le vice-ministre russe des Affaires étrangères Guennadi Gatilov.

    "La coalition de l'opposition syrienne pourrait être utile si elle s'engageait dans le dialogue politique avec le gouvernement, comme cela est prévu par le document de Genève", a écrit le diplomate sur Twitter.

    Auparavant, le porte-parole de la diplomatie russe Alexandre Loukachevitch a déclaré que Moscou poursuivrait ses contacts avec les autorités et l'opposition syrienne conformément au communiqué adopté le 30 juin à Genève par le Groupe d'action pour la Syrie.

    La semaine dernière, les représentants de différents groupes d'opposition syrienne se sont réunis pour consultations à Doha, capitale du Qatar, à l'initiative de la Ligue arabe. L'objectif était d'unir tous les adversaires du régime du président Bachar el-Assad. Cette rencontre a débouché sur la création de la "Coalition nationale syrienne des forces de l'opposition et de la révolution". Elle déclare représenter les aspirations du peuple syrien et recherche une reconnaissance internationale. Le célèbre savant cheikh Ahmad Moaz Al-Khatib, 52 ans, a été élu chef de la coalition. L'initiateur du plan d'unification de l'opposition syrienne, Riad Seif, est devenu son adjoint, tout comme Souheir Atassi, opposante qui a joué un rôle dans la coordination du soulèvement à l'intérieur de la Syrie.

    Dossier:
    Situation politique en Syrie (2930)

    Lire aussi:

    Moscou réagit à la démission du «premier opposant» syrien
    L'opposition syrienne voudrait rencontrer le gouvernement sans intermédiaires
    Riyad appelle l’opposition syrienne à trouver une nouvelle approche pour résoudre la crise
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik