Ecoutez Radio Sputnik
International

Journaliste ukrainienne enlevée en Syrie: Kiev négocie la libération

International
URL courte
Situation politique en Syrie (2928)
0300

Kiev mène des négociations sur la libération de la journaliste ukrainienne Anhar Kotchneva, enlevée le 10 octobre dernier près de la ville de Homs, en Syrie, a déclaré mardi Oleg Volochine, porte-parole du ministère ukrainien des Affaires étrangères.

Kiev mène des négociations sur la libération de la journaliste ukrainienne Anhar Kotchneva, enlevée le 10 octobre dernier près de la ville de Homs, en Syrie, a déclaré mardi Oleg Volochine, porte-parole du ministère ukrainien des Affaires étrangères.

"Les négociations sont en cours, mais il est inopportun d'en dévoiler les détails dans l'intérêt de la citoyenne ukrainienne. [Les ravisseurs] ont avancé des revendications précises et nous cherchons les moyens de les satisfaire", a indiqué M.Volochine lors d'un point de presse à Kiev.

Citoyenne ukrainienne née d'une mère palestinienne, Ankhar Kotchneva s'est rendue en Syrie dès le début de la crise politique dans ce pays. Travaillant en freelance pour les médias russes, notamment les chaînes de télévision NTV, REN TV et Russia Today ainsi que le site d'actualités Utro.ru, elle a accompagné des journalistes russes en mission en Syrie.

Le 12 octobre, une connaissance de la journaliste a annoncé que cette dernière avait disparu près de la ville insurgée de Qussair (20 km de la ville de Homs).

Le président ukrainien Viktor Ianoukovitch a alors chargé le ministère des Affaires étrangères du pays et d'autres organes du pouvoir de tout mettre en œuvre pour libérer la journaliste enlevée.

Dans une vidéo publiée le 7 novembre au soir sur Facebook, la journaliste a prié les diplomates russes et ukrainiens de satisfaire les revendications de ses ravisseurs.

Dossier:
Situation politique en Syrie (2928)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
Grands titres