Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Gaza: Londres appelle Netanyahu à mettre fin au conflit

    International
    URL courte
    Opération militaire israélienne à Gaza (110)
    0 01

    Craignant que le nombre de victimes n'augmente encore, la Grande-Bretagne appelle le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à faire tout son possible pour mettre fin aux affrontements, a déclaré le chef du gouvernement britannique David Cameron, cité par un communiqué de Downing Steet.

    Craignant que le nombre de victimes n'augmente encore, la Grande-Bretagne appelle le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à faire tout son possible pour mettre fin aux affrontements, a déclaré le chef du gouvernement britannique David Cameron, cité par un communiqué de Downing Steet.  

    "Le premier ministre a fait savoir que la Grande-Bretagne multipliait ses pressions sur les deux parties en conflit et a exhorté M.Netanyahu [lors d'une conversation téléphonique] à faire tout son possible pour arrêter le conflit", indique le document.

    Le chef de la diplomatie britannique William Hague avait plus tôt imputé la responsabilité de l'escalade au mouvement Hamas, tout en soulignant la nécessité que les deux parties œuvrent pour mettre fin à l'effusion de sang.

    Mercredi 14 novembre, les troupes israéliennes ont lancé une opération baptisée "Pilier de défense" contre la bande de Gaza en représailles à des tirs massifs de roquettes de la part des activistes du Hamas. Les attaques de Tsahal visent des centaines de cibles sur le territoire de l'enclave palestinienne.

    Le bilan des victimes palestiniennes s'élève à 50 personnes, contre trois israéliennes.

    Dossier:
    Opération militaire israélienne à Gaza (110)

    Lire aussi:

    «Je ne veux pas tuer 10 millions de personnes»: Trump dit qu'il pourrait gagner la guerre en Afghanistan en une semaine
    Un avion militaire libyen armé de missiles air-sol viole l’espace aérien tunisien et atterrit en urgence – images
    Deux CRS retrouvés morts en France en quelques heures
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik