Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Orphelins russes: la "loi anti-Magnitski" n'est pas une catastrophe (Astakhov)

    International
    URL courte
    Loi anti-Magnitski à la Douma (35)
    0 01

    Le délégué du président russe aux droits des enfants, Pavel Astakhov, a déclaré mercredi que la loi interdisant aux Américains d'adopter des mineurs en Russie n'était pas une catastrophe pour les orphelins russes et qu'il regrettait la campagne de dénigrement déclenchée à son encontre par de nombreuses organisations non gouvernementales.

    Le délégué du président russe aux droits des enfants, Pavel Astakhov, a déclaré mercredi que la loi interdisant aux Américains d'adopter des mineurs en Russie n'était pas une catastrophe pour les orphelins russes et qu'il regrettait la campagne de dénigrement déclenchée à son encontre par de nombreuses organisations non gouvernementales.

    "La résiliation de l'accord d'adoption signé avec Washington n'est pas une catastrophe, mais une décision d'Etat bien réfléchie. Ni les Etats-Unis, ni la France ne vendent leurs enfants, même les plus malades", lit-on dans une déclaration de M. Astakhov citée par son service de presse.

    Selon M. Astakhov, au lieu d'effectuer un travail constructif, de nombreuses organisations chargées de défendre les droits de l'Homme, dont celles financées par l'Etat, "ne font que tenir des tables rondes" ou inonder des ambassades et des gouvernements étrangers de "lettres ouvertes" ou de pétitions.

    "Dans le même temps, je vois grandir le nombre de volontaires honnêtes et désintéressés prêts à travailler dans les hospices, les orphelinats et les hôpitaux. Nous pouvons en être fiers", a indiqué le délégué aux droits des enfants.

    Un membre de la Chambre civile de Russie, Boris Altshuler, a adressé mercredi une lettre à François Hollande dans laquelle il a demandé d'interdire de séjour en France Pavel Astakhov et d'autres responsables russes qui avaient joué un rôle dans l'adoption d'un texte empêchant un groupe d'orphelins russes de rencontrer leurs adoptants américains.

    Dossier:
    Loi anti-Magnitski à la Douma (35)

    Lire aussi:

    RT reçoit des dizaines de demandes d'adoption d'enfants russes devenus orphelins en Irak
    Orphelins de Duplessis: les archives bientôt ouvertes
    Enfants russes à Bagdad: «On nous bombardait, nous n'avions rien à manger»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik