Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Rencontre tripartite sur la Syrie: Moscou veut évoquer le "plan Assad"

    International
    URL courte
    Situation politique en Syrie (2930)
    0 02

    Moscou espère que l'initiative du président Bachar el-Assad visant à sortir la Syrie de la crise sera examinée au cours de la rencontre tripartite qui réunira le 11 janvier à Genève des diplomates russes, américains, ainsi que l'envoyé spécial de l'ONU et de la Ligue arabe Lakhdar Brahimi, a annoncé mercredi le ministère russe des Affaires étrangères.

    Moscou espère que l'initiative du président Bachar el-Assad visant à sortir la Syrie de la crise sera examinée au cours de la rencontre tripartite qui réunira le 11 janvier à Genève des diplomates russes, américains, ainsi que l'envoyé spécial de l'ONU et de la Ligue arabe Lakhdar Brahimi, a annoncé mercredi le ministère russe des Affaires étrangères.

    Moscou espère une poursuite efficace des efforts internationaux visant à "contribuer au règlement de la crise grave en Syrie", a annoncé un porte-parole du ministère. A cet effet, il est indispensable de "s'appuyer sur le communiqué adopté à Genève par le Groupe d'action le 30 juin 2012" et de prendre en compte "quelques-unes des idées formulées par le président Bachar el-Assad le 6 janvier 2013", a précisé le diplomate.

    Selon lui, lors des consultations tripartites à Genève, la délégation russe sera conduite par le représentant du président pour le Proche-Orient, le vice-ministre des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov, et la délégation américaine par le sous-secrétaire d'Etat américain William Burns.

    Moscou a de nouveau invité toutes les parties impliquées dans le conflit syrien à apporter une solution politique à ce dernier.

    Dossier:
    Situation politique en Syrie (2930)

    Lire aussi:

    «Assad était et reste le Président légitime de la Syrie»
    Assad évoque avec la Russie la formation de la commission constitutionnelle syrienne
    Sommet sur la Syrie entre Moscou, Paris, Berlin et Ankara: la glace serait-elle rompue?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik