International

L'Ukraine enverra des casques bleus en Côte d'Ivoire

International
URL courte
0 01
S'abonner

La Rada Suprême (parlement ukrainien) a approuvé jeudi la proposition du président du pays Victor Ianoukovitch de transférer une partie du contingent de paix ukrainien déployé au Libéria vers la Côte d'Ivoire voisine dans le cadre d'une opération de paix de l'ONU.

La Rada Suprême (parlement ukrainien) a approuvé jeudi la proposition du président du pays Victor Ianoukovitch de transférer une partie du contingent de paix ukrainien déployé au Libéria vers la Côte d'Ivoire voisine dans le cadre d'une opération de paix de l'ONU.

Le document adopté par 266 voix contre 226 requises prévoit le transfert de trois hélicoptères de combat Mi-24 en Côte d'Ivoire compte tenu de l'amélioration de la situation au Libéria. L'ONU remboursera les frais de cette nouvelle mission à l'Ukraine.

Le secrétariat de l'ONU a récemment demandé à Kiev d'envoyer une partie de son contingent de paix déployé au Libéria en Côte d'Ivoire où les militaires ukrainiens avaient déjà réalisé des missions de paix par le passé. Un groupe d'hélicoptères ukrainiens avait notamment patrouillé les frontières ivoiriennes, avait protégé des sites importants et a accompagné des troupes et des frets de la mission de l'ONU en Côte d'Ivoire.

La Côté d'Ivoire s'est trouvée au bord d'une guerre civile au début de 2011, après la défaite du chef de l'Etat ivoirien Laurent Gbagbo à la présidentielle de décembre 2010. M.Gbagbo a refusé de céder sa place à son rival, Alassane Ouattara, reconnu président par la communauté internationale. En mars 2011, les forces pro-Gbagbo se sont mises à utiliser des armes lourdes contre leurs adversaires. Les violences ont fait plus de 3.000 morts et plus d'un million de réfugiés.

Pour mettre fin au bain de sang, les casques bleus de l'ONU ont à plusieurs reprises utilisé la force contre les troupes de l'ex-président. En avril 2011, suite à l'assaut de sa résidence dans la ville d'Abidjan, M.Gbagbo est tombé aux mains des partisans de M.Ouattara. Il est et incarcéré auprès de la Cour pénale internationale à La Haye depuis le 30 novembre 2011.

Lire aussi:

En Italie, le nombre de décès dus au coronavirus dépasse les 12.000
Macron et Poutine face au Covid-19: une pandémie, deux stratégies à la loupe
«Secret Défense»: la base aérienne 110, un cluster du coronavirus que la France tente de couvrir?
La NASA prépare une frappe sur un astéroïde fonçant vers la Terre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook