Ecoutez Radio Sputnik
    International

    L'Iran interdit l'exportation d'hydrocarbures vers l'UE

    International
    URL courte
    Nucléaire iranien (2014) (1478)
    0 4 0 0

    Téhéran a formellement interdit la vente de pétrole et de gaz aux pays membres de l'Union européenne qui avaient imposé un embargo sur les importations d'hydrocarbures iraniennes en juillet 2012, rapporte l'agence Mehr.

    Téhéran a formellement interdit la vente de pétrole et de gaz aux pays membres de l'Union européenne qui avaient imposé un embargo sur les importations d'hydrocarbures iraniennes en juillet 2012, rapporte l'agence Mehr.

    Selon le porte-parole du ministère iranien de l'Energie Ali Reza Nikzad Rahbar cité par l'agence, l'interdiction restera en vigueur jusqu'à ce que l'UE cesse d'adopter des "décisions hostiles" à l'égard de la République islamique.

    Depuis le 1er juillet 2012, le secteur pétrolier iranien est frappé par un embargo décrété par l'Union européenne en vue de contraindre Téhéran à renoncer à ses activités nucléaires controversées.

    D'après les statistiques, avant l'imposition des sanctions européennes, les livraisons du pétrole iranien vers l'UE constituaient près de 18% de l'ensemble des importations pétrolières de Téhéran.

    Les Etats-Unis et certains autres pays reprochent à Téhéran de vouloir se doter de l'arme nucléaire sous couvert du programme nucléaire qu'il prétend réaliser à des fins pacifiques. L'Iran rejette ces accusations, affirmant que ses recherches nucléaires ont pour seul objectif de satisfaire les besoins du pays en électricité.

    Dossier:
    Nucléaire iranien (2014) (1478)

    Lire aussi:

    «Сonséquences imprévues»: comment les sanctions US contre l'Iran frapperont UE
    Les USA qualifient l’Iran de principal État commanditaire du terrorisme
    L'Iran sur le point de fabriquer un nouveau missile
    18 personnes physiques et morales iraniennes inscrites sur la liste des sanctions US
    Téhéran à l'Onu: les USA enfreignent l’accord sur le nucléaire iranien
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik