Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La Conférence de Munich sur la sécurité entame ses travaux

    International
    URL courte
    49e Conférence de Munich sur la sécurité (2013) (13)
    0 5 0 0

    La 49e édition de la Conférence de Munich sur la sécurité a entamé ses travaux pour se concentrer essentiellement sur la situation en Syrie et au Mali, sur le contrôle des armements et la sécurité énergétique, rapporte le correspondant de RIA Novosti sur place.

    La 49e édition de la Conférence de Munich sur la sécurité a entamé vendredi ses travaux pour se concentrer essentiellement sur la situation en Syrie et au Mali, sur le contrôle des armements et la sécurité énergétique, rapporte le correspondant de RIA Novosti sur place.

    La conférence qui se déroulera du 1er au 3 février a commencé par des interventions du président du forum Wolfgang Ischinger et du ministre allemand de la Défense Thomas de Maizière, la première discussion étant consacrée à la crise dans la zone euro et à l'avenir de l'Union européenne.

    La discussion sur la Syrie où le conflit de près de deux ans a déjà fait, selon l'Onu plus de 60.000 morts, va associer l'émissaire spécial des Nations Unies et de la Ligue arabe Lakhdar Brahimi et le président de la Coalition nationale des Forces révolutionnaires et de l'opposition syriennes, Cheikh Moaz al-Khatib.

    Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, participera à la session consacrée à la crise malienne. La situation au Mali s'est considérablement dégradée ces dernières semaines suite aux attaques lancées par les islamistes contre les troupes gouvernementales dans les régions centrales du Mali. Le 10 janvier, un contingent français fort de 1.400 hommes est arrivé à Bamako pour appuyer l'armée malienne dans sa lutte contre les islamistes. Depuis, les effectifs français au Mali ont été portés à  plus de 3.000 personnes. L'opération baptisée Serval réunit également les militaires des pays membres de la Communauté économique de l'Afrique de l'ouest (CEDEAO).

    Lors de la conférence de Munich, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov mettra l'accent sur la nécessité de créer un espace de sécurité indivisible dans la région euro-atlantique, en indiquant que les pays de la région pourraient le faire en renforçant la confiance mutuelle, en respectant les intérêts réciproques et en réagissant ensemble aux menaces transnationales.

    Dossier:
    49e Conférence de Munich sur la sécurité (2013) (13)

    Lire aussi:

    Vers vingt ans de présence française au Mali ?
    Attentat dans un hôtel au Mali: au moins 4 morts, un Français porté disparu
    Mali: des millions de signatures pour une implication militaire de la Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik