Ecoutez Radio Sputnik
    International

    OSCE: élaborer une "feuille de route" commune (Lavrov)

    International
    URL courte
    49e Conférence de Munich sur la sécurité (2013) (13)
    0 5 0 0

    Les divergences au sein de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe s'aggravent à cause des tentatives de certains pays d'imposer leurs propres standards aux autres, ce qui approfondit la crise de l'OSCE, a estimé le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

    Les divergences au sein de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe s'aggravent à cause des tentatives de certains pays d'imposer leurs propres standards aux autres, ce qui approfondit la crise de l'OSCE, a estimé samedi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

    "C'est l'avenir de l'OSCE qui est en jeu. Les divergences au sein de l'Organisation s'approfondissent en raison des tentatives de certains  pays d'imposer leurs propres standards aux autres, ce qui aggrave la crise générale de l'organisation paneuropéenne", a déclaré le ministre lors de la Conférence de Munich sur la sécurité.

    Et d'ajouter qu'il fallait des projets qui unissent, qui cimentent l'espace européen, qui aident à dégager le consensus sur des questions fondamentales de la sécurité.

    "Il faudrait élaborer d'ici 2015 une feuille de route commune qui ne renferme pas un échange de griefs, mais exprime notre détermination commune à nous concentrer sur la résolution des problèmes communs sur la base du principe de l'indivisibilité de la sécurité", a indiqué M.Lavrov, en saluant l'initiative "Helsinki + 40".

    L'initiative "Helsinki + 40" a été avancée par la présidence irlandaise de l'OSCE en décembre dernier. Elle vise notamment à fixer une feuille de route pour les deux années qui nous séparent du 40ème anniversaire de l'Acte final d'Helsinki, en 2015. A ce titre, l'initiative prévoit une étroite coordination entre les présidences à venir de l'Organisation (Ukraine en 2013, Suisse en 2014 et Serbie en 2015). Elle appelle les différentes parties prenantes à redoubler d'efforts dans la voie du dialogue, la prévention des conflits étant et devant rester au cœur de l'activité de l'OSCE.

    Dossier:
    49e Conférence de Munich sur la sécurité (2013) (13)

    Lire aussi:

    Moscou propose à ses partenaires de «réviser les cartes» militaires en Europe
    Explosion d’une voiture de l’OSCE: l’UE ne participera pas à l’enquête
    L’OSCE donne son avis quant à une opération de maintien de la paix en Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik