Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Libye: la CPI exige l'extradition de l'ancien chef du renseignement

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    La Cour pénale internationale (CPI) exige de Tripoli l'extradition à La Haye de l'ancien chef des services du renseignement libyen Abdallah al-Senoussi, accusé de crimes contre l'humanité, rapportent jeudi les médias occidentaux.

    La Cour pénale internationale (CPI) exige de Tripoli l'extradition à La Haye de l'ancien chef des services du renseignement libyen Abdallah al-Senoussi, accusé de crimes contre l'humanité, rapportent jeudi les médias occidentaux.

    En juin 2011, la Cour pénale internationale a émis un mandat d'arrêt à l'encontre d'Abdallah al-Senoussi, accusé de crimes contre l'humanité. En septembre 2011, l'ancien chef des services de renseignements a été extradé en Libye par la Mauritanie où il état détenu depuis mars 2011.

    La lutte entre le régime de Mouammar Kadhafi, qui a gouverné la Libye pendant 42 ans, et ses opposants  a duré près de neuf mois. La confrontation armée entre les troupes pro-Kadhafi et les  forces du Conseil national de transition (CNT), instance politique des insurgés libyens, soutenue par l'Otan, a fait des milliers de morts et a porté un grave préjudice à l'économie de ce pays producteur de pétrole

    Lire aussi:

    À peine amnistié, le fils de Kadhafi de nouveau recherché par la CPI
    Cousin de Kadhafi: les partisans de la Jamahiriya prêts à revenir au pouvoir en Libye
    Libye: Saïf al-Islam Kadhafi relâché, le pays attend ses déclarations
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik