Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Mali: crise libyenne et ressources naturelles à l'origine du conflit (Moscou)

    International
    URL courte
    Aggravation de la situation au Mali (91)
    0 300 0 0

    Le conflit au Mali est une conséquence de la crise libyenne et des plans de répartition globale des ressources sur le continent africain, a déclaré à RIA Novosti l'ambassadeur russe à Bamako, Alexeï Doulian.

    Le conflit au Mali est une conséquence de la crise libyenne et des plans de répartition globale des ressources sur le continent africain, a déclaré vendredi à RIA Novosti l'ambassadeur russe à Bamako, Alexeï Doulian.

    "Le conflit au Mali est en bonne partie une conséquence de la crise libyenne. C'étaient justement des Touaregs armés ayant afflué dans le nord du Mali après la chute du régime de Mouammar Kadhafi en Libye qui ont constitué la base de commandos extrémistes ayant soulevé une rébellion armée en janvier 2012", a indiqué le diplomate.

    Et d'ajouter qu'il s'agissait également d'une répartition globale des ressources sur le continent qui avait entraîné entre autres le déclenchement du conflit au Mali.

    "Le pays est riche en minerais précieux, y compris en or, uranium, pétrole, fer, phosphates et manganèse. On comprend que cela attire du monde", a indiqué l'ambassadeur.

    La situation au Mali s'est dégradée début janvier suite aux attaques lancées par les islamistes contre les troupes gouvernementales dans les régions centrales du pays. Le 10 janvier, un contingent français fort de 1.400 hommes est arrivé à Bamako pour soutenir l'armée malienne. Depuis, les effectifs français au Mali sont passés à 4.000 hommes. L'opération baptisée Serval réunit également les militaires des pays membres de la Communauté économique de l'Afrique de l'ouest (CEDEAO). Au cours de l'opération, les extrémistes ont été délogés de la plupart des villes dans le nord malien.

    Dossier:
    Aggravation de la situation au Mali (91)

    Lire aussi:

    Une manif au Mali en marge d’une visite de Macron
    Vers vingt ans de présence française au Mali ?
    Mali: des millions de signatures pour une implication militaire de la Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik