Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Tunisie: le parti présidentiel quitte le gouvernement (TV)

    International
    URL courte
    0 0 0

    Le Congrès pour la République, le parti laïc du président tunisien Moncef Marzouki, a annoncé dimanche son départ du gouvernement formé par le premier ministre Hamadi Jebali, rapporte la chaîne de télévision Al-Arabiya.

    Le Congrès pour la République, le parti laïc du président tunisien Moncef Marzouki, a annoncé dimanche son départ du gouvernement formé par le premier ministre Hamadi Jebali, rapporte la chaîne de télévision Al-Arabiya.

    D'après la source, le parti a rappelé ses trois ministres de la Coalition gouvernementale, formée avec les islamistes d'Ennahda et le parti Ettakatol, portant ainsi un coup sévère au premier ministre tunisien qui s'était engagé à mettre d'urgence un cabinet d'unité nationale composé de technocrates.

    "Au cours de ces dernières semaines,  nous avons prévenu à plusieurs reprises que si les ministres des Affaires étrangères et de la Justice n'étaient pas remplacés, nous quitterions le gouvernement", a déclaré le porte-parole du parti Samir Ben Amor.

    Le meurtre du leader de l'opposition laïque Chokri Belaïd, assassiné de quatre balles mercredi devant son domicile, a provoqué une vague de manifestations contre le pouvoir islamiste à Tunis et dans d'autres villes du pays.

    Mercredi soir, le premier ministre Hamadi Jebali a décidé de dissoudre le gouvernement pour former un gouvernement technocrate. Samedi, il a déclaré aux médias être prêt à démissionner s'il échouait à le former avant le milieu de la semaine prochaine.

    Lire aussi:

    Marzouki a-t-il «livré» l’ancien Premier ministre de Kadhafi «aux milices libyennes»?
    Tunisie: un Juif sur une liste électorale islamiste, Le Gorafi en a rêvé, Ennahda l’a fait
    Tunisie: «Ravitaillement en vol» de l’affaire Emirates
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik