Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Essai nucléaire: Pyongyang a violé les résolutions de l'Onu (AIEA)

    International
    URL courte
    Nucléaire coréen (370)
    0 1 0 0

    Le récent essai nucléaire réalisé par la Corée du Nord constitue une violation flagrante de résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies, a fait savoir l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) dans une déclaration officielle.

    Le récent essai nucléaire réalisé par la Corée du Nord constitue une violation flagrante de résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies, a fait savoir l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) dans une déclaration officielle.

    "La Corée du Nord a déclaré avoir effectué son troisième test nucléaire en dépit des mises en grade de la communauté internationale. Ceci est profondément regrettable et représente une violation flagrante des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies", a déclaré le directeur général de l'AIEA Yukiya Amano.

    L'Agence télégraphique centrale de Corée du Nord (KCNA) a confirmé  plus tôt dans la journée que Pyongyang avait procédé à un test nucléaire de grande puissance. Cet essai nucléaire, le troisième de l'histoire du pays, a provoqué un tollé international - plusieurs Etats et organisations internationales, dont l'Onu, ont immédiatement condamné cette démarche contraire aux décisions du Conseil de sécurité.

    Suite à ce test, le président américain Barack Obama a appelé la communauté internationale à durcir les sanctions contre Pyongyang, précisant que le programme nucléaire nord-coréen présentait une menace pour la sécurité des Etats-Unis et de l'ensemble du monde.

    Dossier:
    Nucléaire coréen (370)

    Lire aussi:

    Pyongyang déterminé à mener un nouvel essai nucléaire
    La Russie est opposée à l'implication de l'AIEA dans le processus de désarmement nucléaire
    Pyongyang: pas de négociations sur le nucléaire tant que les «États-Unis nous menaceront»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik