Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Essai nucléaire: aucune violation du droit international (Pyongyang)

    International
    URL courte
    Nucléaire coréen (370)
    0 5 0 0

    Pyongyang estime que son essai nucléaire constitue un acte d'autodéfense et qu'il ne va pas à l'encontre du droit international, indique un communiqué de l'ambassade de la Corée du Nord en Russie dont RIA Novosti a obtenu copie.

    Pyongyang estime que son essai nucléaire constitue un acte d'autodéfense et qu'il ne va pas à l'encontre du droit international, indique un communiqué de l'ambassade de la Corée du Nord en Russie dont RIA Novosti a obtenu copie.
     
    Le document cite une déclaration de la diplomatie nord-coréenne selon laquelle cet essai "est un acte légitime d'autodéfense non contraire au droit international". 
     
    "Nous n'avions aucun besoin ni aucune intention d'effectuer ce test nucléaire", car "les potentiels de dissuasion nucléaire existant dans le monde sont suffisants pour détruire par des frappes ponctuelles les foyers d'agression dans toute région de la planète", indique le communiqué de l'ambassade nord-coréenne.
     
    "Mais les Etats-Unis ont de nouveau grossièrement violé notre droit de réaliser des lancements spatiaux et, au lieu de présenter des excuses, ont pris l'initiative de nous sanctionner", affirme le document, soulignant que ces sanctions n'ont pas tardé à "augmenter le degré d'animosité".
     
    Moscou a vivement condamné le test nucléaire nord-coréen, en déclarant que Pyongyang a de nouveau violé les normes du droit international et les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU. Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a qualifié cet essai de "comportement incompatible avec les critères universellement reconnus de la coexistence internationale".

    Dossier:
    Nucléaire coréen (370)

    Lire aussi:

    Pyongyang déterminé à mener un nouvel essai nucléaire
    Bientôt un nouvel essai nucléaire en Corée du Nord?
    La Corée du Nord convoque ses ambassadeurs pour une réunion à Pyongyang
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik