Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: "plan politique" US pour obtenir le départ d'Assad (Kerry)

    International
    URL courte
    Situation politique en Syrie (2930)
    0 4 0 0

    Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a déclaré mercredi disposer d'un plan de règlement politique du conflit syrien susceptible de convaincre le président Bachar el-Assad de partir.

    Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a déclaré mercredi disposer d'un plan de règlement politique du conflit syrien susceptible de convaincre le président Bachar el-Assad de partir.

    "L'administration américaine préfère une solution politique qui ait pour résultat le départ du président Assad. Le président Obama et moi nous pensons que c'est ce qui va arriver", a déclaré le chef de la diplomatie américaine lors d'une conférence de presse commune avec son homologue jordanien Nasser Joudeh.

    M.Kerry a souligné que la tâche principale consistait à convaincre le président Assad de lâcher le pouvoir.

    "Je pense qu'il y a des choses qui peuvent être faites pour changer sa position actuelle. Je ne voudrais pas entrer dans les détails, mais, bien que je n'occupe que depuis peu mon poste, je sais bien ce que nous pouvons proposer. Mais avant de faire des déclarations publiques, il faudra consulter un grand nombre de +joueurs+", a expliqué John Kerry.

    "Mon but est que les parties en conflit parviennent à une entente et que la violence recule. Il se peut que ce soit impossible. (…) Mais, il est de notre devoir envers nous-même, envers le peuple syrien, la région et le monde de tout mettre en œuvre pour parvenir à une entente et c'est ce que nous comptons faire", a conclu le chef de la diplomatie américaine. 

    Depuis 23 mois, la Syrie est en proie à un conflit entre les troupes gouvernementales et les groupes armés d'opposition. Selon l'Onu, les affrontements ont déjà fait 70.000 morts.

    Les Etats-Unis, l'Union européenne, la Turquie et la plupart des pays arabes ont appelé Assad à démissionner. Par ailleurs, Washington souhaite que Moscou emploie son influence pour obtenir le départ d'Assad.

    Le chef de la Commission des Affaires internationales de la Douma, Alexeï Pouchkov, a estimé mercredi que la Russie n'accepterait pas le départ d'Assad.

    Dossier:
    Situation politique en Syrie (2930)

    Lire aussi:

    Erdogan veut «aider le peuple syrien à prendre sa décision»
    Trump insulte Assad: la réponse de Damas
    Kremlin: Poutine n’est pas l’avocat d’Assad, il défend le droit international
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik