Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Nucléaire: fermeté envers Pyongyang, un signal pour l'Iran (Kerry)

    International
    URL courte
    Nucléaire coréen (373)
    0 0 0 0

    La communauté internationale doit réagir "avec force" à l'essai nucléaire effectué par la Corée du Nord et envoyer par là même une mise en garde à d'autres pays désireux d'obtenir l'arme nucléaire, en premier lieu à l'Iran, a déclaré mercredi le secrétaire d'Etat américain John Kerry.

    La communauté internationale doit réagir "avec force" à l'essai nucléaire effectué par la Corée du Nord et envoyer par là même une mise en garde à d'autres pays désireux d'obtenir l'arme nucléaire, en premier lieu à l'Iran, a déclaré mercredi le secrétaire d'Etat américain John Kerry.
     
    "La communauté internationale doit donner une réponse rapide, claire, rigoureuse et crédible conformément à la résolution 2087 du Conseil de sécurité de l'ONU", a indiqué M. Kerry lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue jordanien Nasser Joudeh.
     
    "Mon message sur ce sujet est vraiment simple. Il ne concerne pas seulement la Corée du Nord et sa violation continue des trois résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU, il concerne la prolifération nucléaire. Il concerne l'Iran", a souligné le chef de la diplomatie américaine.
     
    Le 12 février, Pyongyang a effectué un essai nucléaire souterrain en faisant exploser une bombe "légère et compacte" d'une grande puissance destructrice. Cette démarche a été vivement condamnée par les Etats-Unis, la Chine, la France, la Grande-Bretagne, le Japon et la Russie.
     
    Si ce comportement est inadmissible pour la Corée du Nord, il est également inadmissible pour l'Iran, a conclu M. Kerry.
     
    Adoptée le 22 janvier 2013, la résolution 2087 du Conseil de sécurité de l'ONU condamne le tir d'un lanceur nord-coréen du 12 décembre 2012 et renforce les sanctions décrétées contre Pyongyang. Le document invite la Corée du Nord à mettre un terme à tous ses tests balistiques et programmes nucléaires.

    Dossier:
    Nucléaire coréen (373)

    Lire aussi:

    La Russie adopte des sanctions contre la Corée du Nord
    Macron appelle à la fermeté après le test nucléaire nord-coréen
    Pourquoi Poutine a-t-il signé un décret de sanctions contre Pyongyang?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik