Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Russie: un homme politique géorgien inculpé d'organisation de troubles

    International
    URL courte
    Des accusations contre l'opposition russe (19)
    0 0 0

    L'homme politique géorgien Guivi Targamadze a été officiellement inculpé dans le cadre d'une enquête pour préparation de troubles de masse en Russie, a annoncé jeudi aux journalistes le porte-parole du Comité d'enquête russe Vladimir Markine.

    L'homme politique géorgien Guivi Targamadze a été officiellement inculpé dans le cadre d'une enquête pour préparation de troubles de masse en Russie, a annoncé jeudi aux journalistes le porte-parole du Comité d'enquête russe Vladimir Markine.

    "Nous avons reçu une réponse officielle selon laquelle Guivi Targamadze ne bénéficie d'aucune immunité pénale. Le Comité cherchera à obtenir son arrestation par contumace", a indiqué M.Markine.

    En décembre 2012, le Comité d'enquête a affirmé disposer de preuves confirmant non seulement le financement par M.Targamadze de l'opposition russe, mais aussi son "rôle concret" dans l'organisation de troubles de masse survenus le 6 mai dernier sur la place Bolotnaïa de Moscou.

    A présent, plusieurs opposants russes, dont le chef de file du Front de gauche Sergueï Oudaltsov, ainsi que Konstantine Lebedev et Leonid Razvozjaïev font l'objet de poursuites pénales engagées suite à l'examen des faits relatés dans le documentaire controversé sur l'opposition russe "Anatomie de la contestation-2", diffusé par la chaîne NTV.

    La vidéo comprenait notamment un fragment filmé à l'aide d'une caméra cachée montrant une rencontre entre MM. Oudaltsov et Targamadze, tenue en juin dernier à Minsk, en Biélorussie. Les deux hommes évoquent entre autres la possibilité d'organiser une série d'attentats terroristes en Russie.

    Dossier:
    Des accusations contre l'opposition russe (19)

    Lire aussi:

    Des menaces proférées contre un diplomate russe au siège de l’Onu
    Le congrès US ne trouve pas de preuves d’entente entre Moscou et la campagne de Trump
    Riyad appelle l’opposition syrienne à trouver une nouvelle approche pour résoudre la crise
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik