Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: l'opposition forme un conseil pour la province d'Alep

    International
    URL courte
    Situation politique en Syrie (2930)
    0 01

    L'opposition syrienne a annoncé dimanche avoir formé un conseil pour la province Alep, région du nord de la Syrie hébergeant près d'un quart de la population du pays, rapportent les médias occidentaux se référant aux insurgés.

    L'opposition syrienne a annoncé dimanche avoir formé un conseil pour la province Alep, région du nord de la Syrie hébergeant près d'un quart de la population du pays, rapportent les médias occidentaux se référant aux insurgés.

    D'après les rebelles opposés au régime de Bachar el-Assad, les habitants de la province ont chargé quelque 240 opposants locaux d'élire un conseil provincial pour gérer les zones "libérées" par la rébellion. La situation sécuritaire à Alep ne permettant pas d'organiser ce vote, les élections se sont tenues dans la ville turque de Gaziantep, à 50 km au nord de la frontière entre les deux Etats.

    Bien que le scrutin se soit déroulé en Turquie, le conseil provincial sera basé en Syrie, a déclaré un organisateur du vote précisant que les noms des 29 élus seraient annoncés lundi.

    Au cours des six derniers mois, la ville d'Alep, capitale économique du pays, s'est transformée en théâtre de combats d'envergure opposant les forces gouvernementales à l'Armée syrienne libre (opposition armée) qui a réussi à prendre sous son contrôle la majeure partie de la ville.

    Dès le début, le combat d'Alep était considéré comme "décisif" par l'opposition qui ne cachait pas son intention de transformer cette ville stratégique en un "Benghazi syrien" (première ville libyenne tombée entre les mains des insurgés) et de chercher à renverser le régime en place selon le scénario libyen.

    Depuis la mi-mars 2011, la Syrie est secouée par un puissant mouvement de contestation du régime en place qui a fait près de 70.000 morts.

    Dossier:
    Situation politique en Syrie (2930)

    Lire aussi:

    Vidéo de cockpit du crash d’un Boeing dans un lagon en Micronésie
    Un «cimetière» de Boeing 737 MAX découvert en Californie
    «En fermant le marché américain à Huawei, Trump a ouvert des possibilités d’investissements chinois accrus en Europe»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik